lutopium

Posts Tagged ‘Québec’

Les québécois rejettent l’idéologie conservatrice

Posted by lutopium sur 8 octobre 2008

Lorsque Stephen Harper déclencha la campagne électorale le 7 septembre dernier, le Parti Conservateur récoltait 43% des appuis dans les sondages. Un mois plus tard, on apprend que c’est seulement 31% des canadiens et 19% des québécois qui persistent à appuyer les conservateurs. Après une mobilisation exceptionnelle de la société civile et des artistes qui invitaient à voter contre M. Harper, les québécois ont pu également constater ses vraies ambitions lors du débat des chefs . Rappelons-nous la performance de l’ADQ en 2003 où l’opinion publique était favorable à Mario Dumont en début de campagne avec plus du tiers des intentions de vote et qui s’était finalement écrasé avec seulement 18% des résultats du scrutin et 4 députés élus…

Dimanche dernier, plus de 5,000 citoyens ont manifesté contre les politiques du Parti Conservateur. On pouvait ressentir une brise de solidarité et un refus des propositions conservatrices qui visent à minimiser l’impact de la pollution atmosphérique, à encourager un développement économique débridé, à un encadrement des valeurs morales et à une augmentation des dépenses militaires qui cherche à nous rapprocher des ambitions américaines.

Certains blogueurs de la « droite politique » semblent être déconcertés par la perspective d’un gouvernement conservateur minoritaire et de la formation d’une coalition réunissant les partis d’opposition. Sur le blogue politique de Christian Rioux, on tente d’y présenter les différences idéologiques entre la « gauche » et la « droite ». On y apprend que les partisans du Parti Conservateur présentent le profil suivant:

« En faveur d’un État décentralisé qui redonne les pouvoirs aux provinces. Souhaite la réduction de la taille de l’état avec moins de fonctionnaires et moins d’impôts. Souhaite un gouvernement prônant le libre marché, donc peu de subventions: si une entreprise ferme c’est parce qu’elle n’est pas rentable. Pour un gouvernement prônant l’éthique et la moralité, donc pro-vie et peu favorable aux homosexuels. Désire un gouvernement qui fait la ligne dure face aux criminels. Proclâme que chacun est responsable de son destin: si tu es riche c’est que tu as travaillé, si tu es pauvre c’est parce que tu es feignant. Pour eux, la famille est une valeur très importante (modèle patriarcal?)… »

Le blogue anglophone Proud To Be Canadian est encore plus direct. Supporter Stephen Harper et l’idéologie conservatrice est associé aux principes suivants: pro-vie, défenseur des libertés individuelles, pro-USA, chrétien, pro-Israel, grand protecteur des valeurs familiales (patriarcales?)… Contre le mariage gai, en faveur d’une économie sans règlementation, pour la guerre contre le terrorisme et les islamistes, pro-militaire… Demande la réduction de la taille de l’état et d’une diminution des impôts et des taxes. En faveur de la privatisation de Radio-Canada et de toute autre société d’état. Contre le régistre des armes à feu…

Il semblerait que les québécois n’achètent pas l’idée. Il n’y aura pas de virage à droite suite aux acquis de la Révolution Tranquille. Les québécois sont solidaires. Ils disent NON à Harper et à ses principes individualistes, à ses projets militaires et à son approche économique qui démontre que, sans une surveillance et un encadrement rigoureux, ce sont les citoyens qui seront les grands perdants.

Photo: Lost My Headache – Flickr

Publicités

Posted in ADQ, Élections canadiennes 2008, Parti Conservateur, Politique | Tagué: , , , , , , , , | 31 Comments »

Quand les hommes vivront d’amour

Posted by lutopium sur 13 août 2008

Pas facile de commenter les évènements de samedi dernier.  C’est une situation très complexe où plusieurs éléments entrent en jeu.  Cependant, nous ressentons tous un malaise.  Que s’est-il passé?  Est-il possible que le Québec soit confronté à une situation semblable à celle qui a frappé la France l’an dernier?  Peut-on comparer la « ghettoïsation » de nos communautés culturelles à celle qui prévaut un peu partout?

J’aimerais tout simplement signaler aux gens qui ont choisi le Québec pour refaire leur vie que les réactions ne sont pas homogènes.  Contrairement à ce que vous pourriez croire, nous ne sommes pas tous racistes, intolérants ou xénophobes.  Certains d’entre nous se considèrent d’abord et avant tout comme des êtres humains et souhaitons sincèrement que vous trouviez ici un endroit où vous pourrez vous épanouir et vivre vos rêves.  Nous vous ouvrons les portes de ce grand pays en espérant que vous pourrez oublier les mauvais souvenirs de contrées surpeuplées, de conflits militaires ou de sociétés étouffantes.

Vous savez, ceux qu’on appelle les « québécois de souche » sont parfois inconfortables devant les différences parce que c’est un peuple qui n’a pas encore donné tout le sens à sa propre identité.  J’ai l’impression que notre fragilité nous amène parfois à connaître des dérapages.  Ça ne justifie rien, ce n’est pas une excuse.  Mais ça aide à comprendre un brin…

Depuis un certain temps, certains d’entre nous tentent de modifier les priorités de la société québécoise.  On parle maintenant du « chacun pour soi », du mérite, de l’approche utilisateur-payeur.  D’autres font la promotion de la primauté de la propriété privée et des droits individuels.  Les idées néoconservatrices font leur apparition dans les partis politiques.  On remet en question l’élan de solidarité que le Québec a lancé il y a quelques années.  On parle de créer de la richesse, d’augmenter la productivité, de réduire les budgets des services sociaux…

Nous sommes plusieurs à être convaincus qu’une grande partie de vos problèmes est reliée à cet environnement économique qui n’est pas idéal pour assurer votre épanouissement.  Je ne doute pas que les organismes gouvernementaux responsables de l’immigration vous ont promis que vous pourriez vivre une vie décente dans ce grand pays.  Comme vous, je suis surpris que votre rôle se limite souvent à conduire des taxis, nettoyer les résidences des plus nantis ou coudre la guenille.  Votre quotidien est probablement loin des images que les conseillers en immigration vous ont présentées lors de votre demande d’accueil.

Peut-être devrions nous unir nos efforts dans un combat pour la justice sociale, l’élimination de la pauvreté et un accès universel à l’éducation supérieure.  Comme nous sommes avant tout des travailleurs, nous avons beaucoup de points en commun et nous devrions nous concentrer sur ces ressemblances au lieu de s’embourber dans l’incompréhension des différences…

Les efforts déployés par les organismes communautaires et les services policiers ne pourront jamais régler tous les problèmes de base.  C’est par la solidarité des honnêtes travailleurs et une réelle volonté politique que nous saurons assurer une pleine intégration des néo-québécois.  Certes, nous aimerions que tout sois réglé rapidement.  Commençons lentement.  Les enfants de nos enfants seront les héritiers de nos efforts de solidarité.

Quand les hommes vivront d’amour,

Il n’y aura plus de misère

Et commenceront les beaux jours

Mais nous nous serons morts, mon frère.

Photo : vera-art – Flickr

Posted in Économie, Politique | Tagué: , , , , , , | 16 Comments »

Marcel Boyer, l’IEDM, Gesca et la privatisation d’Hydro-Québec

Posted by lutopium sur 9 août 2008

On se demande encore une fois quelles sont les vraies raisons qui motivent ce professeur de l’Université de Montréal à préparer le terrain pour la privatisation d’Hydro-Québec.  Dans son plus récent billet financé par l’Institut Économique de Montréal et gentiment publié par La Presse le 6 août dernier, le docteur Marcel Boyer déplore la timidité de la demande de hausse de tarifs qu’Hydro-Québec s’apprête à déposer devant la Régie de l’Énergie.

Prenant la défense des consommateurs et des citoyens québécois (…), M. Boyer est sans équivoque : « …le maintien du prix de l’électricité à un prix inférieur à cette valeur appauvrit le Québec en favorisant une mauvaise affectation des ressources et des investissements, trompant les citoyens, freinant l’innovation… ».  Je me demande bien comment une (autre) hausse de ma facture d’électricité contribue à mon enrichissement et à l’assouplissement de mon « fardeau fiscal »!  D’un côté on exige la réduction des impôts alors que de l’autre on fait la promotion de l’approche utilisateur-payeur…  On voit le jeu!

Peut-on faire un lien entre ces nouvelles propositions et le papier que notre professeur a publié dans le quotidien Le Soleil le 29 août 2007 où il suggèrait – accompagné par l’ex-président de la Standard Life, M. Claude Garcia – de privatiser Hydro-Québec afin d’ « améliorer l’efficacité énergétique du Québec et la santé de nos finances publiques »?

Suis-je le seul à imaginer que certains espèrent une augmentation des tarifs d’électricité avant sa privatisation afin que l’opinion publique n’associe pas cette même augmentation à une conséquence de sa privatisation?  L’aristocratie désire donc que les tarifs québécois rejoignent la moyenne nord-américaine afin d’assurer la profitabilité de cette nouvelle entreprise privée?  Au profit de qui au juste?

Est-il nécessaire de rappeler encore une fois que M. Boyer travaille sous la direction de Mme Hélène Desmarais, fille belle-fille de Paul, grand manitou de Power Corporation?  Que les deux journaux qui publient ses papiers sont la propriété de Gesca, filiale à 100% de Power Corporation?  Doit-on inclure dans la synergie de cette propagande que Power Corporation est un actionnaire important de Suez Energy North America qui se positionne comme un « fournisseur agréé de distribution d’électricité et de services connexes pour les clients commerciaux et industriels des Etats-Unis »?

Y’a pas que Laliberté et ses nouveaux partenaires de Dubai qui sont habiles dans l’art du cirque, trouvez-pas?

Photo : zeNMT – Flickr

Posted in Économie, IEDM, Parti Libéral, Politique | Tagué: , , , , , , , , , , , | 26 Comments »

Le 400ème de Québec : beauté, propagande et ambitions

Posted by lutopium sur 28 juillet 2008

Nous sommes allés passer un peu de temps dans la belle et vieille Capitale cette fin de semaine.  Quelques réactions en vrac :

Raté la projection du moulin à images de Robert Lepage.  Encore la pluie qui s’en mêle…

Le cochon dingue a rencontré la poule aux œufs d’or : pas donnés les petits-déjeuners dans ce populaire resto de Place Royale!

Le Musée de la Civilisation et le potager de Dragone, tout simplement génial…  La projection du court-métrage multimédia « le puits des visionnaires » m’a arraché quelques larmes, moi qui pleure si rarement…  Des voix d’enfants qui se questionnent sur l’avenir de notre planète, le pourquoi des guerres et l’absurdité des adultes, ça m’a touché mille fois plus que Laure Waridel, c’est peu dire.  On a l’habitude des grands qui nous parlent d’environnement.  Les enfants semblent tous être d’accord pour agir le plus rapidement possible.  Du côté de leurs parents, c’est moins évident.  Tiens, l’exposition est commanditée par le plus grand pollueur du Québec : Alcoa

Dans les endroits à forte concentration touristique, les espaces sous juridiction fédérale n’ont jamais hissé autant de feuilles d’érable!  C’est la danse des drapeaux, la confrontation continue du fleur-de-lysée et de l’unifolié.  Étourdissant.  Les américains ne font pas mieux!

Sur le chemin Saint-Louis, les boutiques de souvenirs offrent surtout des t-shirts en anglais…  Grâce aux amuseurs de rue, il y a un peu d’ambiance.  Québec est une ville calme et sereine. 

Un arrêt pour saluer la statue de René Lévesque, lui rendre hommage.  Je rappelle aux enfants l’importance du personnage même s’il semble un peu perdu dans les jardins de l’Assemblée Nationale.  Y’a tout de même Bourassa et Lesage pour lui tenir compagnie.

La fontaine de Tourny.  Superbe!  Un cadeau de l’aristocrate Peter Simons.  Les gens de Québec sont extrêmement reconnaissants pour ce geste, c’est presque démesuré.  Québécois : dites-vous que si la famille Simons avait les moyens de faire un cadeau de 2 millions, c’est que l’importation de guenille, c’est payant!

Des centaines de cadets de l’armée qui paradent sur la colline parlementaire et nous rappelle que Québec est maintenant une grande ville militaire…

Avant de repartir pour Montréal, nous avons fait un détour vers le village Wendake.  Je tenais à y arrêter en ce 400ème anniversaire de la ville de Québec.  Nous avons passé un peu de temps au pied des chutes Kabir Kouba, la fatigue commençait à se faire sentir.  Nous sommes arrêtés sur une terrasse pour prendre une pinte et n’avons pu résister d’aller faire un tour dans une boutique d’artisanat.  Moi qui ne porte jamais de bijou, mon regard a été attiré par un collier et ce fut le coup de foudre.  En espérant que l’effigie de l’indien assorti de griffes de coyote me protègent des propagandes et des ambitions démesurées…

Allez faire un tour à Québec…  c’est une ville exceptionnelle, et ce 400ème, ça se fête entre Québécois!  Et rendez visite aux Hurons-Wendat.  Un peuple exceptionnel.

Photo : kaidawq – Flickr

Posted in Politique | Tagué: , , , , , , , , , , , | 8 Comments »

Retour au bercail

Posted by lutopium sur 8 juillet 2008

Comme prévu, je reviens au Québec après deux formidables semaines de vacances…  Les paysages de la vallée de l’Okanagan sont toujours aussi féériques.  Les lacs Kalamalka et Okanagan offrent des plages fantastiques sans les foules.  Les sentiers qui nous amènent aux différentes montagnes offrent des points de vue spectaculaires tout en permettant de s’éloigner de la civilisation.  J’ai pris près de 200 photos… je vous invite à en visualiser quelques unes sur Flickr.

J’ai donc réussi à m’évader, à me débarasser de toutes les routines et à refaire le plein d’énergie.  Je n’ai presque pas parlé de politique (…) à l’exception de quelques bonnes conversations lors des 5 à 7 quotidiens.  Les gens ont les mêmes préoccupations : réchauffement de la planète, gaspillage, injustices, etc…

Je n’avais aucune intention de lire le journal jusqu’au matin où Granma me montre un article relatant les activités protocolaires entourant les fêtes du 400ème anniversaire de Québec. Publié par le journal local de Kelowna, je remarque la photo qui accompagne le compte-rendu des « festivités ».  Je n’en crois pas mes yeux.  Veut-on enrober le message d’une sauce canadienne?  Le cadre de la caméra ne permettait-il pas de montrer le représentant du gouvernement québécois?  Pourquoi avoir choisi cette photo?

Governor General Michaelle Jean and her husband Jean-Daniel Lafond, Prime Minister Stephen Harper and his wife Laureen and French Prime Minister Francois Fillon, left to right, listen to proceedings during a heavy rain fall as Quebec City officially kicks off celebrations to mark its 400th birthday, July 3. THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

En préparant ce modeste billet, j’ai remarqué que plusieurs sites (Macleans, CBC, Yahoo, etc.) ont remplacé la photo par une autre…  Des dizaines de pages web de journaux et sites d’information ont été « corrigées »…  Quelqu’un aurait-il remarqué « la maladresse éditoriale » et remplacé la photo?  Tant qu’à jouer les Winston Smith, faudrait songer à modifier le texte qui accompagne la photo!  Lorsqu’on souhaite réécrire l’histoire…

Voici la nouvelle photo qui accompagne maintenant le compte-rendu de la Presse Canadienne :

 Incroyable, non?

Photo: plage du parc Ellison, lutopium – Flickr
    

Posted in Parti Conservateur, Parti Libéral, Politique, Uncategorized | Tagué: , , , , , , , , , | 5 Comments »

Fin de session et vive les vacances!

Posted by lutopium sur 18 juin 2008

Je tenais à vous laisser un petit mot avant de quitter la blogosphère pour m’enrober dans des vacances qui tombent à point.  Ça fait deux ans que je n’ai pas eu la possibilité de profiter de quatorze jours consécutifs sans devoir me rendre au boulot.  Vivement les réductions de personnel, la rentabilité de l’entreprise, la hausse de productivité et le graissage des hauts-dirigeants.

Déjà six mois à commenter l’actualité politique québécoise, quelques fois canadienne, américaine à l’occasion.  À dénoncer les stratégies des partis de droite, l’ambition démesurée de quelques politiciens, le gouvernement invisible.  À espérer la prise de conscience collective, la lutte pour le vrai pouvoir citoyen, la disparition de la pauvreté, une décroissance conviviale…

Tiens, j’aimerais simplement profiter de cette dernière soirée devant l’éditeur WordPress pour vous dire un sincère merci.  Sachez que j’apprécie énormément vos visites, vos commentaires et votre disponibilité.  Merci Louis-Belz, Renart et Jimmy pour m’avoir accueilli chez UHEC :  ce fut le coup d’envoi, l’inspiration, le sentiment d’appartenance.  Merci à tous les autres blogueurs qui laissent leur trace de temps à autre et à qui j’essaie de rendre la pareille le plus régulièrement possible : AntiPollution, Alexis, Manx, AnarchoPragmatique, MFL, Belette, l’Équilibriste, RadiCarl, Pierre JC Allard, Tym Machine, j’en oublie sûrement…  Merci!

Nous partons visiter les parents de ma conjointe dans la vallée de l’Okanagan pour deux semaines.  Je fêterai donc la Saint-Jean Baptiste dans le berceau du conservatisme-religieux canadien…  Heureusement, tout le monde est bien chic et nous fêterons le Québec entre francophones et anglophones.  J’anticipe quelques questions sur la commission Bouchard-Taylor, Hérouxville et le traditionnel « what does Quebec want? ».  J’essaierai d’être accomodant et raisonnable, je serai en vacances tout de même!

Depuis décembre dernier, nous avons eu droit à une scène politique mouvementée.  Ça devrait être intéressant l’automne prochain, profitant d’un climat unique où l’on retrouvera encore les deux paliers de gouvernement en situation minoritaire, un Mario Dumont confus et toujours mal conseillé, une Pauline Marois qui poursuivra sa campagne de séduction, un Stéphane Dion qui ne parvient pas à se greffer une colonne vertébrale et un Gilles Duceppe pensant sérieusement à une retraite bien méritée.  Il ne serait pas surprenant d’assister à la démission de Maxime Bernier comme député, d’apprendre que Steven Guilbeault se lance en politique ou qu’un ami du parti libéral se voit accorder un gros contrat de PPP.

Je profiterai donc de cette pause pour me reposer, retrouver le plaisir des joies de l’été avec mes deux grandes filles, marcher dans les montagnes, partir en canot, profiter des belles plages et tout ce qui passera.  Je reviendrai en grande forme, j’en suis certain.  Prenez garde adéquistes, conservateurs, néolibéraux et exploiteurs de tout gabarit.  De retour dans quelques semaines…

Photo : Graeme Grovum – Flickr

Posted in ADQ, Parti Conservateur, Parti Libéral, Parti Québécois, Politique, Uncategorized | Tagué: , , , , , , , , , , | 7 Comments »

Blogueur et patriote citoyen

Posted by lutopium sur 19 mai 2008

En cette journée nationale des Patriotes, je souhaite une longue vie aux blogues politiques et à ceux et celles qui font la promotion d’idées visant la sauvegarde de la planète et la justice sociale!  Même si ces patriotes ont marqué notre histoire il y plus de 170 ans, leur combat contre « l’occupant militaire colonial » peut servir d’inspiration à ceux qui croient encore au pouvoir des citoyens…  Reprenons notre place sur l’échiquier politique!

« … Notre Patriote-citoyen a le choix des armes. L’écologiste porte un arbre, l’alterjournaliste un crayon, le cinéaste une caméra, etc. De ce fait, l’icône du Patriote permet de véhiculer une pluralité de messages liés à «l’engagement citoyen», forme privilégiée de l’engagement patriotique contemporain.

En cette ère de mondialisation, le territoire qu’il nous importe d’explorer est autant physique que culturel. Notre Patriote est plus que jamais engagé dans la défense et l’épanouissement de son identité culturelle. C’est le combat d’un jeune Québécois, d’une jeune Québécoise qui, en s’ancrant dans son époque, agit pour édifier sa nation. Ce «combat» concerne tous les champs de l’activité humaine ainsi que tous les niveaux de hiérarchie de l’organisation sociale… »  – À la défense du Patriote Nouveau, par Simon Beaudry et Philippe Jean Poirier.

Citoyens, bonne fête des Patriotes!

Dessin tiré d’une publicité pour Manifeste en Série

Posted in Médias, Politique | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un projet rassembleur pour Alexis

Posted by lutopium sur 8 mai 2008

Il m’arrive régulièrement de me faire identifier comme un étatiste, un gogauchiste et même un gérant d’estrade.  Récemment, un personnage se présentant sous le pseudonyme de Tenace, me lançait : « …on critique, on attaque, on choisit judicieusement « un » cas que l’on monte en épingle pour mieux le vilipender mais surtout, on se garde bien de proposer une alternative crédible. »

C’est bien mal me connaître.  Je ne sais pas pourquoi le blogueur Davidg, connu maintenant comme l’Anarcho-pragamatiste, ne cesse de me traiter également d’étatiste, comme si j’étais obsédé par l’existence même du gouvernement et que sans ses structures et ses services, je serais complètement perdu.  Je ne sais pas pourquoi, les libertariens et certains anarchistes semblent convaincus que l’entreprise privée traiterait mieux les citoyens dans un monde où le libre-marché et la primauté des libertés individuelles seraient maîtres et roi…

Je commence à en avoir marre de ces étiquettes qui sont utilisées à outrance et qui finalement, n’amènent rien au débat des idées.  Bien oui, je suis de gauche, à défaut d’être de droite ou de choisir le confort du centre.  Je ne suis pas communiste, je crois comme vous que Staline était fou allié et que les cubains ont également droit à plus de liberté. 

Ceci étant dit, j’aimerais répondre aujourd’hui à l’invitation lancée par Alexis St-Gelais où il demande aux blogueurs politiques de lancer « un projet d’envergure que nous aimerions voir se réaliser au Québec ».  J’en ai trois comme ça, les voici :

Projet politique :

Il est grand temps que le Québec modifie le système électoral.  La méthode actuelle, héritée de notre domination britannique, ne permet pas aux nouvelles idées politiques de faire leur place dans les débats.  Les partis alternatifs comme le Parti Vert du Québec et Québec solidaire ne sont plus des phénomènes marginaux.  Aux dernières élections provinciales, c’est près de 300,000 québécois – soit plus de 7% des votes, qui ont appuyé ces deux formations politiques.

Tous les partis politiques ont exigé le passage vers un mode de scrutin de type proportionnel.  Ça fait plus de quarante ans que le Parti Libéral et le Parti Québécois débattent de cette possibilité.  Comme le nous rappelle Paul Cliche dans le livre Libérer les Québecs, « Le premier ministre Lévesque, lui, avec son franc parler, ne s’était pas gêné, en 1972, pour qualifier le mode de scrutin actuel de démocratiquement infect ».  À une époque pas tellement lointaine, Mario Dumont exigeait lui aussi la révision de la méthode actuelle afin de permettre aux nouveaux partis d’accéder à l’Assemblée Nationale.  Le ministre des affaires intergouvernementales, M. Benoit Pelletier, allait encore plus loin, en publiant une lettre dans le quotidien Le Soleil – quelques semaines avant un projet de loi qui devait aller dans ce sens, où il mentionnait : 

 « Ceux qui auront à changer le plus leurs pratiques au cours de cette évolution, ce ne sont pas les citoyens, mais bien les partis politiques. Le citoyen ne pourra que sortir gagnant de ce genre d’exercice, puisqu’il aura la certitude que son vote comptera et que sa volonté sera mieux considérée. Si cette volonté entraîne des gouvernements de coalition dans certains cas, il incombera alors aux partis et non aux citoyens de s’ajuster. Leur survie dépendra de leur capacité de s’adapter et de travailler ensemble. »

Projet pour l’économie et l’environnement

J’aimerais tout simplement reprendre ici une idée que j’ai lancée le 18 janvier dernier où je suggèrais l’implication du Québec dans la construction de petits véhicules électriques :

Lors du salon de l’automobile de Montréal, le groupe français Dassault a présenté la toute nouvelle version de sa voiture électrique Cleanova. Le moteur a été conçu par TM4, une filiale d’Hydro-Québec qui a commandé quelques véhicules l’an dernier.

Ça fait des années qu’on entend parler de ce projet et, finalement que le produit est commercialisé, le Québec n’est pas dans la course. Le lancement d’une usine de fabrication de voitures électriques à 100% serait le type de projet mobilisateur où le talent et la détermination rassembleraient les québécois. Serait-il permis de penser que des entreprises comme Bombardier, Prévost et Hydro-Québec puissent s’associer avec Dassault pour construire une voiture électrique au Québec… abordable, même sans contribution gouvernementale? Ça nous ferait un p’tit retour sur investissement! Ça nous aiderait à atteindre les objectifs de réduction des GES.

Une idée comme celle-là est probablement irréalisable ici au Québec, me direz-vous. Manque de liquidités? Ingérance gouvernementale? Forces naturelles du marché s’opposant au moteur électrique? Main-d’œuvre trop dispendieuse? Climat? Marché?

On dit souvent que les citoyens sont opposés aux grands projets. Personnellement, j’aimerais bien entendre des idées nouvelles de la part de nos entrepreneurs. Ça ferait changement des ventes d’entreprises et des restructurations…

Invitation aux québécois

Finalement, j’aimerais lancer une invitation toute simple à tous les québécois et québécoises…  Vous êtes fiers de votre identité?  Vous voulez crier haut et fort que vous tenez à la survie de la langue française en Amérique du Nord?  Ça vous écoeure d’entendre Michaëlle Jean dire des conneries, rabaisser notre culture et la voir se comporter comme une esclave de service pour Stephen Harper?

Alors rendez-vous en grand nombre aux festivités du 400ème anniversaire de la ville de Québec cet été.  Empêchez Josée Verner et les opportunistes conservateurs voler notre fête pour la tourner en exercice de propagande canadienne.  Démontrez au reste du monde qu’une fête nationale c’est plus que le marketing destiné à remplir les hôtels et engraisser les restaurateurs.

Photo: vanou – Flickr 

Posted in ADQ, Élections québécoises, Parti Conservateur, Parti Libéral, Parti Québécois, Parti Vert du Québec, Politique, Québec solidaire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 17 Comments »

La complicité de La Presse et de Rockland MD

Posted by lutopium sur 12 avril 2008

Nous connaissons tous la controverse autour de l’ouverture de la clinique privée Rockland MD.  Cet établissement, partenaire privilégié de l’hôpital du Sacré-Cœur de Montréal et situé dans l’ancien comté du ministre Philippe Couillard, fait preuve d’un dynamisme qui semble être sous les effets de stéréoides fournis par l’establishment économique québécois.

La clinique Rockland MD a confirmé le 1er avril dernier qu’elle offrait maintenant une méthode révolutionnaire pour guérir le cancer léger de la prostate.  Les grands quotidiens montréalais reprennaient la nouvelle aussitôt et on a pu constater rapidement quel type de traitement les journalistes allaient nous offrir.  Pendant que les sbires de l’empire Quebecor lançaient quelques questions pertinentes, La Presse sembla se contenter d’un compte-rendu lancé par l’agence Presse Canadienne.  Du moins jusqu’à l’apparition d’un clip vidéo ressemblant plutôt à une plogue pour la nouvelle vedette de L’Institut Économique de Montréal…

Comme cyberpresse.ca semble vouloir faire dans le multimédia, le site offre dorénavant des petites capsules qui sont, pour la plupart du temps, d’une insignifiance ennuyeuse.  Je comprend que Gesca se fait les dents sur la production  télévisuelle en attendant la privatisation de Radio-Canada, mais présenter des clips mettant en vedette Alain Dubuc relève d’un étonnant courage…  Notre ancien marxiste préféré a donc choisi de nous présenter la nouvelle coqueluche de la communauté d’affaires montréalaise et notre grand sauveteur dans le traitement de la santé : Rockland MD.

Le responsable des communications de cette clinique a certainement de bons rapports avec « la putain de la rue Saint-Jacques ».  Une publicité « gratuite » sur le site internet du quotidien appartenant à la famille la plus puissante au Québec, rien de moins.  Écoutez ce qu’avait à dire Alain Dubuc sur le traitement contre le cancer de la prostate offert par Rockland MD :

« …Mais ça nous rappelle quelque chose.  C’est que dans ce dossier là, on peut voir que le secteur privé en santé a servi à quelque chose de très précis.  Parce que s’il n’y avait pas eu la clinique Rockland MD, cette nouvelle procédure de règlement du cancer de la prostate, on n’en aurait jamais entendu parler.  Ça se fait en Europe, ça se fait en Asie, ça se fait en Ontario mais pas au Québec et nos hôpitaux sont sans doute trop rigides pour être capables de se lancer dans un nouveau système comme celui-là.  Et donc ça veut dire quelque chose, le système privé en santé peut jouer un rôle d’innovateur.  Introduire un élément de concurrence, jouer aussi un rôle de franc-tireur pour arriver avec des idées nouvelles.  Et quand on a un système aussi lourd, aussi rigide, aussi bureaucratique que le nôtre, je pense que l’appoint du système privé comme franc-tireur est quelque chose d’essentiel… »

Quelques jours plus tard, le Collège des médecins questionne la qualité du traitement contre le cancer offert à la clinique privée Rockland MD et le ministère de la Santé demande à la Régie de l’assurance maladie d’enquêter sur sa légalité.  Comment alors expliquer qu’un journal ait pu autoriser la publication d’un publi-reportage avant d’examiner tous les facteurs entourant cette nouvelle technologie?  Est-ce que M. Dubuc et le comité éditorial de La Presse seraient devenus le mégaphone du lobby représentant le privé dans le domaine de la santé?

Mais qui est donc derrière Rockland MD?  Qui représente cette clinique et pourrait justifier un tel intérêt de la part des médias, des chambres de commerce et de certains politiciens?  Je comprend que le docteur Fernand Terras, directeur médical de la clinique, est un fervent défenseur de l’amélioration des soins de santé, mais qui est derrière ce groupe qui désire une population québécoise en meilleure santé?  Voici donc, pour votre gouverne, une brève présentation des actionnaires de Rockland MD : 

  • Marcel Côté, associé-fondateur de la firme conseil Secor qui a obtenu des contrats de 1,1 million de dollars pour des études sur les défusions municipales.  Proche conseiller de Robert Bourassa, de Brian Mulroney et Jean Charest.  Représente un groupe d’investisseurs au conseil d’administration de Rockland MD;
  • Marc De Bellefeuille, membre du comité consultatif de Practice Solutions, ancien président de la Conférence régionale de l’AHQ de Montréal, ancien membre de l’Institut de Cardiologie de Montréal, ancien Vice-Président de la Régie régionale de la santé et des services sociaux de Montréal-Centre ;
  • Alexandre Jarry, associé de la firme d’avocats Jerry Bazinet et président du conseil d’administration de la chambre de commerce et d’industrie de Laval ;
  • Dr. Fernand Terras, ancien président de GlobalMedic – filiale de l’Association Médicale Canadienne qui a changé de nom pour Practice Solutions ;
  • Chantal Benudiz, ex vice-présidente de GlobalMedic ;
  • Dr Myriam Abikhzer et Dr Daniel Gagnon, médecins ;
  • Les fiducies Peter Pan et Richmond: aucune information disponible ;

Ce que M. Dubuc ne dit pas dans son évangile sur les bienfaits des soins de santé privés et sur l’originalité du traitement prescrit par Rockland MD est que la technologie n’est offerte qu’à titre expérimental, ce qui explique que les services de santé publics n’ont pas encore fait l’acquisition des équipements dont il est question.  Quoi de plus normal?  Si un hôpital avait acheté cet appareil – qui n’est pas encore certifié par les autorités américaines et canadiennes – M. Dubuc aurait été le premier à dénoncer l’irresponsabilité de la bureaucratie gouvernementale québécoise…

Pourquoi cherche-t-on à donner autant de crédibilité aux initiatives de la clinique Rockland MD?  Quels sont les vrais enjeux?  C’est le genre de questions auxquelles vous devriez répondre M. Dubuc.  Rien de moins.

Photo : Hautes Études Commerciales – Montréal, Flickr

Alain Dubuc a remporté les honneurs de la 12e édition du Prix du livre d’affaires 2007 de Coop HEC Montréal, pour son ouvrage intitulé L’Éloge de la richesse. M. Dubuc a reçu ce prix, assorti d’un montant de 10 000 $, lors d’une cérémonie tenue le 12 juin 2007.

Posted in IEDM, Médias, Parti Libéral, Politique, Santé | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

L’aristocratie libérale

Posted by lutopium sur 4 avril 2008

Comme citoyen de ce monde et particulièrement en tant que québécois, c’est une de ces choses de la vie qui me révoltent. Lorsqu’un haut-fonctionnaire se fait pogner dans ce qui semble être une dérape, c’est difficile de vanter les mérites du système politique. Comment est-il possible de faire la promotion d’un état démocratique et respectueux du pouvoir citoyen, alors que des ambitieux décrochent des postes importants et se prennent carrément pour des privilégiés, des passe-partout, des pachas… Comme disent les belges : ils me les cassent!

Au cours des prochains jours, on apprendra si Mario Dumont a eu du flair cette fois-ci en allant jusqu’à demander la démission de la ministre Monique Gagnon-Tremblay cet après-midi. Les conseillers de l’ADQ ont peut être finalement tissé quelques liens et décroché des informations privilégiées qui pourraient embarrasser le gouvernement Charest. Chose certaine, ce qui a débuté comme un simple congédiement administratif accompagné de quelques rumeurs pourrait devenir un cauchemar pour l’ex délégué-général Bruno Fortier.  Drôle d’accident de parcours à ce sherbrookois et grand copain du premier ministre.

Fini le luxe et les excès aux frais des contribuables… pauvre Bruno, c’est le temps de faire tes adieux à Broadway.

Mise à jour (21h17): pour un survol complet des évènements, voir l’excellent article de Pierre R. sur Cent Papiers

Photo: Benjamin Edwards – Flickr

Posted in ADQ, Parti Libéral | Tagué: , , , , , , , , , , | 1 Comment »