lutopium

Posts Tagged ‘Montréal-Nord’

Les québécois… bons derniers?

Posted by lutopium sur 31 août 2008

Jeudi dernier, j’ai passé une bonne partie de la soirée à regarder la couverture du congrès démocrate sur MSNBC.  Les animateurs de la soirée, les journalistes Keith Olbermann et Chris Matthews, avaient de la difficulté à cacher leur enthousiasme.  Après les prestations de Will.I.Am, Sheryl Crow et Stevie Wonder, il était évident que les démocrates avaient le vent dans les voiles.  Lors du discours de Barack Obama, l’Amérique vivait un moment historique.  Un simple citoyen semble s’être tracé un chemin au travers de la grosse machine politique.  Jouant de prudence sur les enjeux économiques – afin de ne pas trop brusquer les baîlleurs de fonds et le pouvoir invisible – le candidat a proposé une trève à l’Amérique en lançant un appel à la solidarité et à la lutte contre la pauvreté.

On peut douter des réelles ambitions de Barack Obama et de sa capacité à rallier les membres du parti ainsi que les électeurs.  Peut-être a-t-il trouvé une façon d’équilibrer les forces en présence à l’intérieur de son parti, d’en arriver à proposer des mesures sociales drastiques tout en remodelant une stratégie militaire qui saura être satisfaisante aux yeux des américains patriotiques?  Je parie que la majorité des américains n’est pas belliqueuse dans l’âme…  Je crois qu’elle en a assez et qu’elle sera attirée à pencher vers une telle approche…

Après une soirée historique à contempler les paradoxes de la société américaine, je me suis rappelé mon pays.  Celui qui semble être attiré de plus en plus par les politiques « de droite », celui qui sera appelé à donner un autre mandat aux conservateurs ou les foutre à la porte, celui qui semble avoir de la difficulté à comprendre ce qui est arrivé à Montréal-Nord, celui qui porte attention aux discours de Mario Dumont….

Des parents signent une pétition contre le nouveau cours sur « l’éthique et les les religions », favorisent l’école privée et demandent aux écoles d’instaurer la discipline au sein de leur famille.  Afin de protéger ses acquis, Mario Dumont parle aux électeurs du 450, et à ceux du 418…  La réponse aux problèmes de Montréal-Nord, l’école privée avec ses uniformes, ses équipes de football et ses génies en herbe?  Les conseillers de Mario Dumont doivent bien savoir que Montréal-Nord n’est pas Rivière-du-Loup…

Serions-nous tout à coup plus conservateurs que les américains?

À lire: L’aile démagogique du Québec, souvent nommée l’ADQ

Mario Dumont, Montréal-Nord et l’éducation

Grease ou Columbine?

Photo: Netream – Flick

Publicités

Posted in ADQ, Éducation, Parti Conservateur, Politique | Tagué: , , , , , , , , | 3 Comments »

Quand les hommes vivront d’amour

Posted by lutopium sur 13 août 2008

Pas facile de commenter les évènements de samedi dernier.  C’est une situation très complexe où plusieurs éléments entrent en jeu.  Cependant, nous ressentons tous un malaise.  Que s’est-il passé?  Est-il possible que le Québec soit confronté à une situation semblable à celle qui a frappé la France l’an dernier?  Peut-on comparer la « ghettoïsation » de nos communautés culturelles à celle qui prévaut un peu partout?

J’aimerais tout simplement signaler aux gens qui ont choisi le Québec pour refaire leur vie que les réactions ne sont pas homogènes.  Contrairement à ce que vous pourriez croire, nous ne sommes pas tous racistes, intolérants ou xénophobes.  Certains d’entre nous se considèrent d’abord et avant tout comme des êtres humains et souhaitons sincèrement que vous trouviez ici un endroit où vous pourrez vous épanouir et vivre vos rêves.  Nous vous ouvrons les portes de ce grand pays en espérant que vous pourrez oublier les mauvais souvenirs de contrées surpeuplées, de conflits militaires ou de sociétés étouffantes.

Vous savez, ceux qu’on appelle les « québécois de souche » sont parfois inconfortables devant les différences parce que c’est un peuple qui n’a pas encore donné tout le sens à sa propre identité.  J’ai l’impression que notre fragilité nous amène parfois à connaître des dérapages.  Ça ne justifie rien, ce n’est pas une excuse.  Mais ça aide à comprendre un brin…

Depuis un certain temps, certains d’entre nous tentent de modifier les priorités de la société québécoise.  On parle maintenant du « chacun pour soi », du mérite, de l’approche utilisateur-payeur.  D’autres font la promotion de la primauté de la propriété privée et des droits individuels.  Les idées néoconservatrices font leur apparition dans les partis politiques.  On remet en question l’élan de solidarité que le Québec a lancé il y a quelques années.  On parle de créer de la richesse, d’augmenter la productivité, de réduire les budgets des services sociaux…

Nous sommes plusieurs à être convaincus qu’une grande partie de vos problèmes est reliée à cet environnement économique qui n’est pas idéal pour assurer votre épanouissement.  Je ne doute pas que les organismes gouvernementaux responsables de l’immigration vous ont promis que vous pourriez vivre une vie décente dans ce grand pays.  Comme vous, je suis surpris que votre rôle se limite souvent à conduire des taxis, nettoyer les résidences des plus nantis ou coudre la guenille.  Votre quotidien est probablement loin des images que les conseillers en immigration vous ont présentées lors de votre demande d’accueil.

Peut-être devrions nous unir nos efforts dans un combat pour la justice sociale, l’élimination de la pauvreté et un accès universel à l’éducation supérieure.  Comme nous sommes avant tout des travailleurs, nous avons beaucoup de points en commun et nous devrions nous concentrer sur ces ressemblances au lieu de s’embourber dans l’incompréhension des différences…

Les efforts déployés par les organismes communautaires et les services policiers ne pourront jamais régler tous les problèmes de base.  C’est par la solidarité des honnêtes travailleurs et une réelle volonté politique que nous saurons assurer une pleine intégration des néo-québécois.  Certes, nous aimerions que tout sois réglé rapidement.  Commençons lentement.  Les enfants de nos enfants seront les héritiers de nos efforts de solidarité.

Quand les hommes vivront d’amour,

Il n’y aura plus de misère

Et commenceront les beaux jours

Mais nous nous serons morts, mon frère.

Photo : vera-art – Flickr

Posted in Économie, Politique | Tagué: , , , , , , | 16 Comments »