lutopium

Posts Tagged ‘Michaelle Jean’

Retour au bercail

Posted by lutopium sur 8 juillet 2008

Comme prévu, je reviens au Québec après deux formidables semaines de vacances…  Les paysages de la vallée de l’Okanagan sont toujours aussi féériques.  Les lacs Kalamalka et Okanagan offrent des plages fantastiques sans les foules.  Les sentiers qui nous amènent aux différentes montagnes offrent des points de vue spectaculaires tout en permettant de s’éloigner de la civilisation.  J’ai pris près de 200 photos… je vous invite à en visualiser quelques unes sur Flickr.

J’ai donc réussi à m’évader, à me débarasser de toutes les routines et à refaire le plein d’énergie.  Je n’ai presque pas parlé de politique (…) à l’exception de quelques bonnes conversations lors des 5 à 7 quotidiens.  Les gens ont les mêmes préoccupations : réchauffement de la planète, gaspillage, injustices, etc…

Je n’avais aucune intention de lire le journal jusqu’au matin où Granma me montre un article relatant les activités protocolaires entourant les fêtes du 400ème anniversaire de Québec. Publié par le journal local de Kelowna, je remarque la photo qui accompagne le compte-rendu des « festivités ».  Je n’en crois pas mes yeux.  Veut-on enrober le message d’une sauce canadienne?  Le cadre de la caméra ne permettait-il pas de montrer le représentant du gouvernement québécois?  Pourquoi avoir choisi cette photo?

Governor General Michaelle Jean and her husband Jean-Daniel Lafond, Prime Minister Stephen Harper and his wife Laureen and French Prime Minister Francois Fillon, left to right, listen to proceedings during a heavy rain fall as Quebec City officially kicks off celebrations to mark its 400th birthday, July 3. THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

En préparant ce modeste billet, j’ai remarqué que plusieurs sites (Macleans, CBC, Yahoo, etc.) ont remplacé la photo par une autre…  Des dizaines de pages web de journaux et sites d’information ont été « corrigées »…  Quelqu’un aurait-il remarqué « la maladresse éditoriale » et remplacé la photo?  Tant qu’à jouer les Winston Smith, faudrait songer à modifier le texte qui accompagne la photo!  Lorsqu’on souhaite réécrire l’histoire…

Voici la nouvelle photo qui accompagne maintenant le compte-rendu de la Presse Canadienne :

 Incroyable, non?

Photo: plage du parc Ellison, lutopium – Flickr
    
Publicités

Posted in Parti Conservateur, Parti Libéral, Politique, Uncategorized | Tagué: , , , , , , , , , | 5 Comments »

La reine Michaelle Jean et le paradoxe haitien

Posted by lutopium sur 31 mai 2008

Les haitiens qui se sont installés au Québec, fuyant une île qui ne peut donner espoir à ses enfants, doivent être absolument convaincus que les québécois partagent leur fierté lorsqu’un des leurs accède à un poste prestigieux, réussit à faire publier un bouquin ou rejoint les meilleurs athlètes internationaux.  Ils doivent cependant comprendre une fois pour toutes que les québécois – du moins ceux qu’on dit « de souche » – n’acceptent plus la domination royale britannique, même si elle se complaît aujourd’hui dans le symbole et dans la dentelle.

Rappelons-nous qu’un récent sondage Angus Reid confirmait que 71% des québécois désirent « couper les liens officiels avec la monarchie ».  Il ne faut donc pas être surpris qu’ils ne donnent pas un appui inconditionnel à Mme Jean, même si pour plusieurs d’entre vous sa nomination est la preuve qu’un membre de votre communauté peut réussir et faire sa place dans la société québécoise.  Je crois que nous avons fait preuve d’une juste appréciation envers d’autres haitiens, en savourant le talent littéraire d’un Dany Laferrière et la détermination d’un Bruni Surin.

N’oubliez pas que nous nous sommes déjà considérés comme les nègres blancs d’amérique…  subordonnés pendant des années à la domination britannique et anglo-saxonne.  Jusqu’à la révolution tranquille, nos parents et grands-parents ne pouvaient pas accéder à des emplois décents car ils ne parlaient pas la langue des foremen.  Nous avons brisé les chaînes de l’esclavage économique et nous espérons que tous les peuples d’origine africaine accèderont eux aussi à la liberté et à la justice.  Si vous ne me croyez pas, vous pouvez toujours vérifier auprès de l’époux de votre reine, lui qui a signé le documentaire « La liberté en colère ».  Soyez tout de même assurés que nous sommes solidaires de vos revendications.

La nomination de Mme Jean au poste de gouverneure générale du Canada ne nous a pas emballé autant que certains membres de la grande famille haitienne québécoise.  Nous avons tout de même espéré qu’elle utiliserait son statut privilégié afin de convaincre le premier ministre que le Canada devait jouer un rôle de premier plan dans la reconstruction d’Haiti, d’y enrayer la pauvreté extrême qui la frappe encore aujourd’hui et d’y installer une vraie démocratie.   Je ne suis pas certain que Mme Jean et le gouvernement du Canada aient déployé tous les efforts pour démontrer une vraie solidarité envers les haitiens.

Lorsque j’aperçois les haitiens dans les rues de Port-au-Prince exigeant l’accès à la nourriture de base, j’ai encore plus de difficultés à endosser l’aristocratie britannique avec ses rituels, ses excès et son implication doûteuse dans la diplomatie. Ce n’est pas en devenant une reine au service d’une monarchie inutile, associée au colonialisme néo-libéral, qu’une femme autrefois préoccupée par la justice sociale et l’égalité des peuples pourra nous convaincre aujourd’hui qu’elle fait « la promesse de tout mettre en branle pour que désormais et en tous lieux, les forces de la création et de la fraternité triomphent des forces de la destruction et de la haine. »

Photo : Dimitri P. – Flickr

Posted in Parti Conservateur, Politique, Uncategorized | Tagué: , , , , , | 9 Comments »

Un projet rassembleur pour Alexis

Posted by lutopium sur 8 mai 2008

Il m’arrive régulièrement de me faire identifier comme un étatiste, un gogauchiste et même un gérant d’estrade.  Récemment, un personnage se présentant sous le pseudonyme de Tenace, me lançait : « …on critique, on attaque, on choisit judicieusement « un » cas que l’on monte en épingle pour mieux le vilipender mais surtout, on se garde bien de proposer une alternative crédible. »

C’est bien mal me connaître.  Je ne sais pas pourquoi le blogueur Davidg, connu maintenant comme l’Anarcho-pragamatiste, ne cesse de me traiter également d’étatiste, comme si j’étais obsédé par l’existence même du gouvernement et que sans ses structures et ses services, je serais complètement perdu.  Je ne sais pas pourquoi, les libertariens et certains anarchistes semblent convaincus que l’entreprise privée traiterait mieux les citoyens dans un monde où le libre-marché et la primauté des libertés individuelles seraient maîtres et roi…

Je commence à en avoir marre de ces étiquettes qui sont utilisées à outrance et qui finalement, n’amènent rien au débat des idées.  Bien oui, je suis de gauche, à défaut d’être de droite ou de choisir le confort du centre.  Je ne suis pas communiste, je crois comme vous que Staline était fou allié et que les cubains ont également droit à plus de liberté. 

Ceci étant dit, j’aimerais répondre aujourd’hui à l’invitation lancée par Alexis St-Gelais où il demande aux blogueurs politiques de lancer « un projet d’envergure que nous aimerions voir se réaliser au Québec ».  J’en ai trois comme ça, les voici :

Projet politique :

Il est grand temps que le Québec modifie le système électoral.  La méthode actuelle, héritée de notre domination britannique, ne permet pas aux nouvelles idées politiques de faire leur place dans les débats.  Les partis alternatifs comme le Parti Vert du Québec et Québec solidaire ne sont plus des phénomènes marginaux.  Aux dernières élections provinciales, c’est près de 300,000 québécois – soit plus de 7% des votes, qui ont appuyé ces deux formations politiques.

Tous les partis politiques ont exigé le passage vers un mode de scrutin de type proportionnel.  Ça fait plus de quarante ans que le Parti Libéral et le Parti Québécois débattent de cette possibilité.  Comme le nous rappelle Paul Cliche dans le livre Libérer les Québecs, « Le premier ministre Lévesque, lui, avec son franc parler, ne s’était pas gêné, en 1972, pour qualifier le mode de scrutin actuel de démocratiquement infect ».  À une époque pas tellement lointaine, Mario Dumont exigeait lui aussi la révision de la méthode actuelle afin de permettre aux nouveaux partis d’accéder à l’Assemblée Nationale.  Le ministre des affaires intergouvernementales, M. Benoit Pelletier, allait encore plus loin, en publiant une lettre dans le quotidien Le Soleil – quelques semaines avant un projet de loi qui devait aller dans ce sens, où il mentionnait : 

 « Ceux qui auront à changer le plus leurs pratiques au cours de cette évolution, ce ne sont pas les citoyens, mais bien les partis politiques. Le citoyen ne pourra que sortir gagnant de ce genre d’exercice, puisqu’il aura la certitude que son vote comptera et que sa volonté sera mieux considérée. Si cette volonté entraîne des gouvernements de coalition dans certains cas, il incombera alors aux partis et non aux citoyens de s’ajuster. Leur survie dépendra de leur capacité de s’adapter et de travailler ensemble. »

Projet pour l’économie et l’environnement

J’aimerais tout simplement reprendre ici une idée que j’ai lancée le 18 janvier dernier où je suggèrais l’implication du Québec dans la construction de petits véhicules électriques :

Lors du salon de l’automobile de Montréal, le groupe français Dassault a présenté la toute nouvelle version de sa voiture électrique Cleanova. Le moteur a été conçu par TM4, une filiale d’Hydro-Québec qui a commandé quelques véhicules l’an dernier.

Ça fait des années qu’on entend parler de ce projet et, finalement que le produit est commercialisé, le Québec n’est pas dans la course. Le lancement d’une usine de fabrication de voitures électriques à 100% serait le type de projet mobilisateur où le talent et la détermination rassembleraient les québécois. Serait-il permis de penser que des entreprises comme Bombardier, Prévost et Hydro-Québec puissent s’associer avec Dassault pour construire une voiture électrique au Québec… abordable, même sans contribution gouvernementale? Ça nous ferait un p’tit retour sur investissement! Ça nous aiderait à atteindre les objectifs de réduction des GES.

Une idée comme celle-là est probablement irréalisable ici au Québec, me direz-vous. Manque de liquidités? Ingérance gouvernementale? Forces naturelles du marché s’opposant au moteur électrique? Main-d’œuvre trop dispendieuse? Climat? Marché?

On dit souvent que les citoyens sont opposés aux grands projets. Personnellement, j’aimerais bien entendre des idées nouvelles de la part de nos entrepreneurs. Ça ferait changement des ventes d’entreprises et des restructurations…

Invitation aux québécois

Finalement, j’aimerais lancer une invitation toute simple à tous les québécois et québécoises…  Vous êtes fiers de votre identité?  Vous voulez crier haut et fort que vous tenez à la survie de la langue française en Amérique du Nord?  Ça vous écoeure d’entendre Michaëlle Jean dire des conneries, rabaisser notre culture et la voir se comporter comme une esclave de service pour Stephen Harper?

Alors rendez-vous en grand nombre aux festivités du 400ème anniversaire de la ville de Québec cet été.  Empêchez Josée Verner et les opportunistes conservateurs voler notre fête pour la tourner en exercice de propagande canadienne.  Démontrez au reste du monde qu’une fête nationale c’est plus que le marketing destiné à remplir les hôtels et engraisser les restaurateurs.

Photo: vanou – Flickr 

Posted in ADQ, Élections québécoises, Parti Conservateur, Parti Libéral, Parti Québécois, Parti Vert du Québec, Politique, Québec solidaire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 17 Comments »