lutopium

Posts Tagged ‘John McCain’

Entêtement, trahison et ignorance

Posted by lutopium sur 24 octobre 2008

Notre premier ministre n’a pas digéré l’élection de François Gendron comme président de l’Assemblée Nationale.  Comme le mentionnait Marie Grégoire dans l’édition du quotidien Le Métro de ce matin, « … l’entêtement à vouloir tout contrôler ne reflète nullement l’esprit de cohabitation si souvent évoqué par le premier ministre. C’est sans compter que l’attitude de celui-ci n’était pas digne de sa fonction. Il est vrai que ce genre de décision ne change rien au quotidien des citoyens. Elle aura seulement permis d’illustrer qu’au-delà de l’image, Jean Charest ne digère toujours pas d’être minoritaire… »

Une journée plus tard, c’est au tour du chef de l’opposition à être décrit comme un personnage autoritaire.  Suite à sa décision de joindre le Parti Libéral, l’adéquiste Pierre-Michel Auger a justifié son geste en confiant que « … le style de leadership de Mario Dumont et de l’ADQ ne correspond pas à ce que je crois être bon pour les Québécois. J’estime que ma place n’est plus dans un caucus où le chef n’a pas d’écoute pour ses députés et dans un parti qui ne met pas ses députés à contribution. Pour moi, un parti politique n’est pas l’affaire de trois ou quatre personnes… ».  Je me demande si M. Auger a demandé l’accord des membres de l’association adéquiste de son comté avant de quitter le parti ou si c’était son affaire à lui tout seul?

Comme certains facteurs laissent croire que l’ADQ risque de disparaître au cours des prochains mois, que le Parti Québécois ne semble pas vouloir reprendre la position « gauche » de l’échiquier politique (tout en reléguant la souveraineté au second plan) et que le Parti Libéral ne trahira jamais ses partenaires des chambres de commerce et de l’Institut Économique de Montréal, comment les électeurs progressistes voteront-ils lors des prochaines élections provinciales?  Est-ce que Françoise David et Amir Khadir sauront convaincre les québécois que leur formation est prête à prendre au moins quelques sièges à l’Assemblée Nationale afin de court-circuiter l’homogénéité qui s’y installe?

Le 14 octobre dernier, les québécois ont rejeté les idées du Parti Conservateur.  Ils semblent avoir apprécié l’approche progressiste de Gilles Duceppe.  Lors des prochaines élections provinciales, prendront-ils le temps de bien s’informer sur les enjeux et les solutions proposées avant de compléter leur bulletin de vote?  Assisterons-nous à une campagne électorale où l’allure des chefs prendra encore une fois des proportions démesurées?  Lors de son passage à l’émission de Larry King sur CNN hier soir, le documentariste Michael Moore espérait que les américains choisissent leur prochain président selon les idées qu’il propose et non sur ses origines ethniques :

« … Obama’s main opponent in this election on November 4th is not John McCain, it’s ignorance. It’s Obama versus ignorance.  And will ignorance and hatred and racism win or will whoever should be the next president, who the majority of the people want to be the president?  Is that what’s going to happen?

Instead of talking about the greatest robbery of all time on Wall Street by the top 5 percent of this country, we’re now – we’re still talking about the ignorance and stupidity of some people and how that’s going to guide their vote…  But if a certain number of millions of people are going to vote out of ignorance… I hope that they would educate themselves sometime in the next 11 days… »

Si le premier ministre Charest utilise son pouvoir et déclenche des élections cet automne, peut-on prétendre qu’il fait preuve d’un respect de la démocratie?

Illustration : Ben Heine – Flickr

Posted in ADQ, Élections québécoises, IEDM, Parti Conservateur, Parti Libéral, Parti Québécois, Politique, Québec solidaire | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 16 Comments »

Le magasin de Walter et les réalités de la droite

Posted by lutopium sur 17 octobre 2008

Pour Walmart, $22,000 par année c’est trop!

Wal-Mart a annoncé jeudi la fermeture de son atelier automobile rattaché au magasin de Gatineau, où les employés s’étaient syndiqués et venaient d’obtenir une première convention collective.

Le géant du commerce de détail a justifié sa décision en affirmant qu’il ne pouvait accepter « une convention collective irréaliste » qui comprend des augmentations de salaire pour ses cinq employés du garage… qui auraient entraîné une hausse des prix de 30 pour cent pour les clients du garage.

Le directeur des affaires corporatives de Wal-Mart pour le Québec, Yanik Deschênes, affirme que les salaires de ces employés seraient ainsi passés de 8,75 $ l’heure à 11,36 $ l’heure.  Je boycott Walmart depuis des années… et vous? Article complet chez matin.qc.ca.

Un gourou de la droite canadienne ne croit plus aux conservateurs

Suite à un billet lancé par David Frumm, ancien conseiller de George W. Bush, un ancien exécutif de la coalition canadienne National Citizens (dont Stephen Harper fut le président de 1998 à 2002) déclare que les conservateurs ont raté leur rendez-vous avec le pouvoir et qu’ils n’auront pas une troisième chance. Toujours très actif au sein de la droite canadienne, Gerry Nicholls prédit même l’élection de Bob Rae comme Premier Ministre aux prochaines élections.

La droite n’occupe pas tout le terrain religieux.

« Peu importe s’ils prennent de bonnes ou de mauvaises décisions, les gens qui occupent l’espace économique s’enrichissent constamment tout en pénalisant les travailleurs et les consommateurs. Les stratégies prudentes d’investissement sont remplacées par un gambling financier sans vergogne, créant ce que certains appelent « l’économie de casino » où les dopés de Wall Street s’arrachent les profits tout en laissant des risques catastrophiques se pointer à l’horizon, en pleine face de tous les acteurs du monde financier. Que devons-nous penser des bénéfices extraordinaires alloués aux dirigeants des entreprises financières surtout lorsque le salaire du travailleur moyen se détériore? Assistons-nous à la plus grande tricherie morale qu’on puisse imaginer? »

Un point de vue chrétien progressiste sur la crise économique. Sur le site des Sojourners.

Il vous rappelle quelqu’un le pingouin?


Manifestation contre l’invasion de l’Afghanistan

Un rappel: demain (samedi le 18 octobre) à 13h00 à la sortie du métro Radisson.

Posted in Économie, Élections canadiennes 2008, Guerre, Parti Conservateur, Parti Libéral, Politique, Uncategorized | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 25 Comments »

Le grand cirque de la république

Posted by lutopium sur 4 septembre 2008

Tout congrès d’un parti politique doit prévoir quelques activités pour divertir ses délégués.  Comme ils assistent à des réunions et à des séances de formation tout au long de la journée, les participants doivent pouvoir se défouler et s’imprégner des doctrines du parti, le tout dans une ambiance décontractée.  Mercredi dernier, les organisateurs de la convention républicaine leur ont préparé une soirée inoubliable, comme seuls Barnum & Bailey pouvaient l’imaginer.

Tout a commencé avec la visite de l’ex-présidente de Hewlett Packard, Mme Carly Fiorina.  Celle qui fut désignée par Forbes comme une des femmes d’affaires les plus influentes de la planète, leur a rappelé que seul le parti républicain est en mesure de faciliter le démarrage d’entreprises et la création d’emplois.  Imprégnée de valeurs libertariennes, elle a fait la promotion de l’amaigrissement de l’appareil gouvernemental et d’une réduction maximale des impôts.  Un exercice d’acrobatie assez exceptionnel lorsqu’on se souvient que c’est Mme Fiorina qui a coupé 7,000 emplois chez HP en 2002,  qu’elle n’a jamais hésité à impartir des fonctions dans des pays lointains – là où la main-d’œuvre est bon marché – et qu’elle a déjà demandé au gouvernement américain de financer les efforts de recherche et de développement de l’industrie informatique américaine…

Par la suite, les partisans ont eu le plaisir de voir et entendre le millionnaire Mitt Romney.  C’est le maître de l’illusion.  Malgré son antipathie face au capitaine McCain, il essaie de faire croire à la foule en délire qu’il le supporte incontestablement.  Dans son discours, il tente d’attirer la sympathie en appelant les spectateurs à se révolter contre l’establishment de la Nouvelle-Angleterre.  Il exige que le peuple vote pour son parti afin d’éviter l’arrivée de Big Brother.  On devine les astuces assez rapidement lorsqu’on se rappelle que M. Romney a réussi à accumuler une fortune de plusieurs centaines de millions de dollars dans une firme d’investissement de Boston.  Pour ce qui est de la référence au personnage de 1984, il s’est probablement inspiré des mesures du Patriot Act, imposé au peuple américain par l’actuel chef de son parti, George W. Bush…

Tout bon cirque doit avoir son clown.  Se pointe alors Rudolph Giuliani…  Il fait tout de même preuve d’un humour subtil en accusant ses adversaires de ne pas avoir parlé de la tragédie du 11 septembre 2001 lors de leur convention.  Il suggère également qu’il est grand temps de ranimer la guerre froide avec les russes et d’appuyer Israel sans aucune condition ni aucune considération envers le peuple palestinien.  Peut-être était-il sérieux après tout?

Le spectacle ne pouvait être complet sans le traditionnel numéro du fil de fer.   Voilà que s’élance la nouvelle vedette du cirque, inconnue du public, n’exigeant même pas de filet pour la capturer dans le cas d’une chute.  Son but est simple : court-circuiter l’arrivée de Barack Obama en minimisant son passé de travailleur social.  Répétant la grande prière libertarienne, Sarah Palin vante le mérite individuel et la sacro-sainte liberté américaine qui permet à tous les citoyens de pouvoir se lancer en affaires.  Pourtant, bon nombre de ses concitoyens ont été forcés à fermer boutique suite à l’arrivée de Wal-Mart dans leurs petites villages ruraux.  Grâce à son approche « pitbull », elle a permis à son fils de jouer au hockey et d’aller en Irak afin de défendre les intérêts de la nation avec la grande armée américaine.  Même si elle prône elle aussi la disparition de plusieurs services gouvernementaux, elle assure aux parents d’enfants handicapés qu’elle sera leur alliée si elle atteint la Maison Blanche.  Même si elle promet la réduction des dépenses de l’état, elle propose de construire un pipeline afin de transporter le pétrole de l’Alaska vers le cœur de l’Amérique.

L’éléphant semble plus imbécile qu’il ne l’était lors du spectacle de 2004…

Illustration: MatiLou – Flickr

Posted in Politique | Tagué: , , , , , , , , , , | 8 Comments »