lutopium

Posts Tagged ‘démagogie’

L’ADQ et son action démocratique

Posted by lutopium sur 20 janvier 2009

Qu’on trouve ça dommage ou non, personne ne peut nier que l’Action Démocratique du Québec traverse une période importante de son existence politique. C’est l’heure des grands questionnements, le début d’un cheminement vers la course à la chefferie (le deuil est lourd, je crois) et l’autopsie d’un abstentionnisme inquiétant.

Bon, ceux qui passent par ici de temps en temps savent fort bien que je ne rate jamais une occasion pour taper sur la gueule de l’ADQ, pour questionner leurs idées, pour douter des ambitions de certains militants et pour me moquer de certaines stratégies électorales. J’ai tout de même du respect pour ceux qui désirent donner un second (ou est-ce un troisième) souffle à leur parti.

Se pourrait-il que l’ADQ soit aux prises avec des problèmes financiers? Est-ce que ça expliquerait le départ de Mario Dumont? Est-ce que la face de carême – qu’affichait en fin de semaine un bon nombre de délégués et qui serait peut-être autre chose que de la sérénité, est une réaction à l’examen du grand livre? Comme le remboursement des dépenses électorales sera probablement moins important que prévu, l’ADQ a deux épreuves devant elle: trouver du fric rapidement (sans campagne électorale pendant 4 ans) tout en tentant de soulever une deuxième (ou serait-ce une première?) vague de popularité. Les militants adéquistes savent fort bien qu’ils doivent se questionner sérieusement sur les succès obtenus en 2007 (qui étaient peut-être conjonctuels) et qu’ils admettent que la plateforme électorale exige quelques changements. Chose certaine, Simon-Pierre Diamond a du pain sur la planche…

L’ADQ devra également réorienter sa stratégie de communication en priorisant les solutions au lieu de passer son temps à garocher des constats. Par exemple, bien des québécois seront d’accord pour dénoncer l’indiscipline dans les écoles. Mais proposer l’abolition des commissions scolaires pour régler le problème ne fait aucun sens! Le rôle d’un parti politique ne se limite pas à crier à l’injustice, il doit proposer des solutions concrètes. Il faut aller au delà des punitions et de la primauté de l’excellence. L’illusion tranquille ne mènera nulle part…

Les militants de l’ADQ semblent porter une très grande attention à ce qu’ils entendent sur le terrain. Il leur faut maintenant traduire leurs observations dans des projets rassembleurs. Pourquoi ne pas commencer par un projet de réforme électorale? Sinon, c’est le bipartisme pour un bon bout de temps!  Et de grâce, ne perdez pas votre temps avec certains ambitieux!

Illustration: Marc L’Espérance – Flickr

Publicités

Posted in ADQ, Élections québécoises, Politique | Tagué: , , , , , , , | 21 Comments »