lutopium

Posts Tagged ‘club des ex’

NON aux conservateurs!

Posted by lutopium sur 8 septembre 2008

Lorsque j’ai décidé de lancer ce blogue en décembre 2007, je me suis donné comme mission de « dénoncer les ambitions des néoconservateurs et de collaborer au soulèvement de la gauche politique ».  Suite à la décision de la reine du Canada de permettre à Stephen Harper de déclencher des élections, j’ai donc décidé que ce site présentera des arguments qui vous permettront de convaincre vos parents et amis de ne pas voter pour les conservateurs.  Jusqu’à la soirée des élections du 14 octobre prochain, ce modeste blogue présentera également le vrai visage de Stephen Harper et les réelles ambitions de son parti et des groupes qui tentent d’influencer l’avenir politique du Canada.

Pour les 37 prochains jours, les pages de ce site seront reliées exclusivement au danger d’élire un gouvernement conservateur.  Pas question de vous présenter ici ce que les journalistes aborderont dans les grands médias d’information.  Certains d’entre eux font de l’excellent travail.  Si vous êtes un passionné de politique, vous savez que RDI, Radio-Canada, Le Devoir et même La Presse se feront un grand plaisir de vous présenter les dernières nouvelles reliées à la campagne électorale.  Quelques émissions télévisées et certains journalistes prendront le temps d’analyser les évènements avec un peu plus de profondeur.  De mon côté, je porterai une grande attention au Club des Ex, à l’analyste Michel C. Auger, et aux journalistes et éditorialistes du Devoir.  Le site indépendant vigile.net vaudra également le détour grâce à son approche unique, s’adressant à un public indépendantiste…

Le sondage publié par La Presse ce matin prédit un gouvernement conservateur majoritaire.  Ce sondage présente également les priorités des électeurs canadiens et leur prépondérance dans leurs choix politiques.  J’essaierai donc de vous présenter les véritables positions – historiques et actuelles – du parti conservateur en ce qui concerne la santé, l’éducation, les enjeux environnementaux, la fiscalité et l’économie ainsi que leurs ambitions militaires.

Les citoyens semblent donner une très grande importance aux personnalités des candidats qui veulent devenir le futur premier ministre du Canada.  Encore une fois, le culte du chef semble prendre une proportion démesurée dans le débat politique.  Il faut se rappeler que nous devrons avant tout faire un choix parmi des options politiques différentes, des propositions qui auront un impact important sur notre quotidien et ce, pour les quatre prochaines années.  Il ne sera donc pas question ici de se demander qui serait le meilleur chef d’état.

Finalement, ce blogue ne présentera pas les programmes et les idées des quatre autres formations politiques.  Chaque parti possède son site et je vous invite à les visiter si vous désirer approfondir vos connaissances sur les propositions qu’ils vous soumettent.  Il faudra cependant tenir compte du poids de votre choix selon la circonscription où vous habitez.  Peut-être n’est-ce pas le bon moment pour exprimer vos principes en votant pour le Parti Vert…  Personnellement, je voterai pour le Bloc Québécois, non pas par principe mais pour m’assurer que mon vote contribuera à la députée Carole Lavallée de retourner au Parlement et d’empêcher les conservateurs de prendre notre comté de banlieue qui a voté pour l’ADQ aux dernières élections provinciales.  Jusqu’à maintenant, Mme Lavallée a fait du bon travail et un appui au NPD – celui qui se rapproche de mes idéaux politiques – ne pourrait que nuire à sa réelection et permettrait ainsi au candidat conservateur de remporter la circonscription de St-Bruno-St-Hubert.   Si j’habitais dans Outremont, mon vote irait vers Thomas Mulcair sans aucune hésitation.

Je vous invite donc à visiter le blogue régulièrement et à vous impliquer afin d’empêcher les conservateurs de prendre le pouvoir.  Cependant, si les libertés individuelles, la réduction du rôle de l’état, les injustices sociales et le développement des sables bitumineux vous tiennent à cœur, vous pouvez voter pour Monsieur Harper.  Je ne serai pas capable de vous convaincre du contraire.

Publicités

Posted in Élections canadiennes 2008, Parti Conservateur, Politique | Tagué: , , , , , , , , , , , | 31 Comments »

L’espoir de Marie Grégoire

Posted by lutopium sur 30 mars 2008

Lors des élections générales de 2003, l’Action Démocratique du Québec a perdu une de ses meilleures députées lorsque Marie Grégoire a cédé le siège de la circonscription de Berthier à Alexandre Bourdeau du Parti Québécois.  Suite à un passage à l’Assemblée Nationale qui n’aura duré que quelques mois, l’ADQ s’est vu retirer une des ses membres les plus influentes, qui avait contribué à lancer ce nouveau parti sur l’échiquier politique québécois.

J’ai pris le temps de regarder le club des ex sur RDI et j’ai remarqué que Mme Grégoire démontre encore une certaine loyauté envers Mario Dumont et aux positions de son parti.  Même si elle se retrouve régulièrement coincée entre l’arbre et l’écorce en se sentant « obligée » de défendre les idées d’un parti populiste de droite, Mme Grégoire fait preuve d’un argumentaire solide et d’une présence ressentie, ce qui permet un débat intéressant avec les autres participants de l’émission, Liza Frulla et Jean-Pierre Charbonneau.

Lors d’une récente émission, elle semblait mal à l’aise de défendre l’octroi d’une rénumération de $50,000 au chef de son parti.  Mais son allégeance l’a amenée à justifier les salaires de M. Dumont et à amenuiser l’importance de la nouvelle.  Ses arguments ont toutefois rallié l’unanimité du panel, Mme Frulla et M. Charbonneau se portant également à la défense du premier ministre et du chef de l’opposition.

J’ai donc été surpris après la lecture de sa dernière chronique dans le journal Le Métro.  À ce que je me souvienne, c’est la première fois qu’une adéquiste endosse Barack Obama.  Elle y introduit les derniers déboires de la campagne électorale américaine en traçant un parallèle intéressant entre Chicago et le Québec et fait même l’éloge de Barack Obama en soulignant son travail acharné et sa dignité.  Elle ira jusqu’à espérer que sa victoire « souffle une dose d’espoir sur le Québec ».

On peut donc voter pour l’ADQ et ne pas être forcé d’appuyer le Parti Républicain.  De toutes façons, les deux partis américains sont presque jumeaux, ayant plus de similitudes que de différences marquantes.  C’est pas le suicide politique!

Illustration : Shepard Fairey

Posted in ADQ | Tagué: , , , , , , , , , | 10 Comments »