lutopium

Posts Tagged ‘Britney Spears’

Le sexe dans les médias : la complicité androgyne

Posted by lutopium sur 13 juin 2008

Après avoir lu quelques pages de l’avis « Le sexe dans les médias : obstacle aux rapports égalitaires » – rendu public mercredi par le Conseil du Statut de la Femme – je me suis demandé qui pouvait bien profiter du commerce du sexe auprès des adolescentes alors que la grande majorité des honnêtes gens ne peuvent renier les excès et les méfaits d’une industrie qui semble hors contrôle.

Évidemment, la grande majorité des hommes d’affaires banaliseront le phénomène en portant leur attention sur les profits et le retour aux actionnaires.  C’est en pensant aux femmes qui sont impliquées dans cette industrie que m’apparaissent certains paradoxes de la société québécoise.  Comment doit-on se comporter lorsqu’on est la seule représentante de la gent féminine sur le conseil d’administration du plus important éditeur de magazines destinés aux adolescentes ?  J’aimerais bien demander à Mme Françoise Bertrand si les revues Star Système et Cool sont consultées par les jeunes filles de son entourage familial et si les clichés photographiques ont un impact sur leur comportement.  Même si je comprends l’importance de participer à la réussite de l’empire Quebecor et de son rôle en tant que présidente de la Fédération des chambres de commerce, je n’arrive pas à saisir pourquoi elle accepte d’être complice dans ce marchandage anorexique.

En tant que femme, est-ce que Julie Snyder est confortable avec la promotion du rêve hollywoodien?  Comment peut-elle faire croire aux jeunes filles que tout est possible si elles ont un beau corps et une facilité à décrocher un sourire insignifiant sur demande?  On dirait bien que Mme Snyder et l’équipe de production du Banquier prennent les gens pour des valises.  Nous faire croire qu’un passage à un quiz peut conduire vers une carrière internationale de mannequin, c’est vendre un  rêve impossible.

C’est probablement le plus grand malaise que l’on retrouve dans les magazines pour adolescentes et dans certaines émissions de télévision : le culte de la vedette.  Il ne faut donc pas sous-estimer l’impact de cette obsession dans les problèmes soulevés par le Conseil du Statut de la Femme.  Rêver de devenir mannequin, interprète ou actrice sera malheureusement associé aux modèles propagés par l’industrie : minceur, beauté et apparence « sexy » comme le suggèrent la majorité des stars présentées dans ces revues et émissions de télévision.  Le vrai talent perd son importance pour faire place à l’image facilement commercialisable.  Une société est malade lorsque ses symboles de réussite sont personnifiés par des Paris Hilton et des Britney Spears…

Une des recommandations de l’avis du CSF vise dans le mille : « Le Conseil souhaite voir se resserrer les règles d’application des normes en matière de stéréotypes sexuels dont se sont dotés les diffuseurs et l’industrie de la publicité ».  L’industrie pourra certainement réaliser ses profits sans pour autant court-circuiter la croissance naturelle des adolescentes.  J’espère que les femmes qui œuvrent dans ces domaines sauront rappeler à leurs confrères assoiffés de fric et de gloire que la diffusion d’images artificielles et le culte du vedettariat peuvent détruire cette belle période qu’est l’adolescence.

Illustration : Sebastian Fritzon – Flickr

Publicités

Posted in Médias, Politique | Tagué: , , , , , , , | 9 Comments »

Julie Couillard et l’ambition dévoilée d’un ministre incompétent

Posted by lutopium sur 27 mai 2008

Bienvenue sur le blogue lutopium.  J’y présente ici des informations et des opinions sur l’actualité politique québécoise et canadienne.  Régulièrement, je tente de dévoiler les ambitions démesurées de certains politiciens, j’essaie d’expliquer les liens qui se tissent entre le monde politique et certains projets économiques et j’invite les citoyens à s’impliquer dans la sphère politique afin d’influencer certaines décisions qui impactent notre quotidien.

L’intérêt pour la monarchie, les vedettes du monde artistique et les gens qui accèdent à la popularité ne date pas d’hier.  Je ne saisis pas toujours les raisons qui justifient la passion que certaines gens peuvent avoir pour les stupidités d’une Paris Hilton, les projets d’une Britney Spears ou la vie privée d’un Michael Jackson.  Chose certaine, l’industrie du potin est en grande santé et semble vouloir perdurer.

Revenons à Madame Couillard.  Peu importe les raisons qui l’ont rapproché de l’ex-ministre Maxime Bernier, son apparition dans l’actualité de la politique canadienne nous permet encore une fois de constater que l’ambition et la soif de popularité n’ont pas leur place au sein de l’appareil politique.  Comme nous l’a démontré Sylvie Tremblay lors de son passage à Tout Le Monde En Parle et plusieurs autres députés avant elle, lorsque quelqu’un décide de se présenter en politique pour élargir son réseau de contacts ou accéder à la vie des riches et des célèbres, il est presque certain que les vraies ambitions seront dévoilées un jour ou l’autre.  Les véritables raisons qui vous ont amenées à vous lancer en politique risquent d’être dévoilées au grand jour car les journalistes veillent au grain.  Ils sont nos chiens de garde, ils doivent surveiller le bon fonctionnement de la démocratie.  Ce n’est pas toujours évident pour eux mais ils ont maintes fois prouvé qu’une information anodine peut faire tomber un gouvernement.  Rappelons-nous le scandale des commandites…

À mon avis, non seulement Maxime Bernier devait-il démissionner de son poste de ministre, mais il doit également laisser son siège de député.  Comment peut-il redonner confiance aux électeurs du comté de Beauce et à tous les militants qui essaient de rebâtir le Parti Conservateur au Québec?  Les membres des partis politiques et les citoyens doivent être très prudents lorsqu’un membre influent de leur communauté se présente à une investiture ou aux élections…  Ne vous fiez pas aux apparences et aux curriculum vitae des candidats!  Se vanter d’avoir été vice-président de l’Institut Économique de Montréal, président de la Standard Life ou conseiller de Bernard Landry ne prouve rien.  Il faut démasquer les ambitions des politiciens.  C’est essentiel pour la démocratie.

Ne vous inquiétez pas, Julie Couillard s’en sortira assez bien…  Heureux de votre passage chez moi, revenez faire un tour de temps en temps!

Illustration : Coghill – Flickr

Posted in IEDM, Parti Conservateur, Politique | Tagué: , , , , , , , , | 13 Comments »