lutopium

Posts Tagged ‘blogues politiques’

Avec une journée de retard…

Posted by lutopium sur 1 septembre 2008

Je l’ai mentionné dans quelques commentaires laissés là et nulle part au courant de la journée d’hier, j’ai été absent de la blogosphère pendant environ dix jours.  Un tournoi de softball des plus amusants où notre équipe – qualifiée « d’underdog » – a gagné la finale…  Quelle fin de semaine extraordinaire.  Et puis c’est mon ordi qui a crashé lundi soir dernier, ce qui m’a obligé à investir trois soirées frustrantes jusqu’au moment où j’ai décidé de jeter Microsoft, Bill Gates et son système Windows par la fenêtre…  Me voici donc de retour sur une nouvelle plateforme, un environnement ouvert et complètement gratuit : Ubuntu.  Du bonbon.

En passant chez Maître Renart hier soir, j’ai découvert qu’un espèce de rituel prend place le 31 août de chaque année.  Les blogueurs profitent donc de cette occasion pour faire la promotion d’autres sites, idéalement différents de leur propre blogue afin de faire connaître d’autres points de vue, d’autres cultures, d’autres attitudes…

Comme je ne passe pas beaucoup de temps devant mon ordinateur, la très grande majorité des blogues que je visite régulièrement sont des espaces de débats essentiellement politiques.  Ceux et celles que j’aimerais vous présenter aujourd’hui sont soit des gens qui utilisent un angle différent ou de jeunes blogueurs qui font preuve d’une lucidité exceptionnelle.

Je me suis parachuté dans la blogosphère politique en décembre dernier.  Dès le départ, ce fut le coup de foudre pour les sites de Renart L’Éveillé, de Jimmy St-Gelais et d’Un Homme En Colère.  C’est beaucoup grâce à Renart, Jimmy et Louis si j’ai cru à cet outil, si je me suis senti interpellé à y investir temps et énergies, si j’ai eu l’opportunité de faire la rencontre virtuelle d’un nombre impressionant de citoyens allumés et préoccupés par le déroulement de l’existence humaine.  Leur invitation à me joindre à eux m’a surpris et m’a fait chaud au cœur.  Pendant quelques semaines, j’ai eu l’impression de faire part d’un instrument de changement, d’un forum de discussions exceptionnel, d’une camaraderie virtuelle transgressant les limites des rassemblements politiques traditionnels.  Je les en remercie du plus profond de mon être.  J’en serai toujours reconnaissant.

Là-dessus, j’aimerais vous suggérer quelques sites qui sont maintenus par des jeunes, ceux qui changeront le monde ou qui s’assureront que leurs enfants militent dans ce sens du changement :

À mon humble avis : Alexis St-Gelais, jeune blogueur de la région du Saguenay.  Il a de l’ambition, elle me semble pure et positive.  Afin d’apprendre les rouages de notre système politique, il s’implique à fond au sein de la plus grande organisation politique québécoise : le Parti Libéral.  Il pourrait devenir député, proche des préoccupations des gens de sa région et une écharde pour l’organisation libérale.  Car il est avant tout humaniste et grand promoteur de la paix et de l’égalité des hommes et des femmes.

Le Satellite Voyageur : Nous l’appelerons Anik, en souvenir du premier satellite canadien, lancé en synchronisation avec la Terre des Hommes en 1967.  Anik semble avoir de l’énergie à revendre.  Il doit en faire des révolutions autour de la planète…  Du haut de son orbite, il exige de la race humaine des changements importants, essentiels.  Il fait preuve d’une humilité déconcertante.  Et ses commentaires, laissés un peu partout sur les blogues québécois, sont d’une générosité exemplaire.  Il doit faire un « bon copain »…

Manx : un de ceux qui peuvent vous faire découvrir un nouveau truc en prenant le soin de l’expliquer convenablement et adéquatement.  Un type qui saisit tous les détails techniques et scientifiques des éléments qui nous entourent.  Un blogueur préoccupé par l’environnement et par les politiques rétrogrades des gouvernements occidentaux.  Un solidaire dans l’âme.

Libre pensée de la Seigneurie : c’est le royaume de Sir Seb, probablement monsieur Sébastien.  Régulièrement, il partage sa lecture de l’actualité politique québécoise.  Il s’attaque aux idées rétrogrades de l’ADQ et du Parti Libéral.  Même si nous sommes d’accord sur la grande majorité des enjeux, il apporte un angle différent, de solides arguments, de nouveaux éléments.  Son écriture est originale, son approche est souvent humoristique, ses arguments sont bien appuyés.

Et deux récentes découvertes qui apportent un angle d’analyse différent :

MFL : Je ne sais trop pourquoi, sa plume me rejoint.  Je ne suis pas un passionné des blogues personnels et intimes, mais ses écrits dressent un miroir, ses paroles me font prendre conscience d’un quotidien oublié.  Elle sait nous faire prendre conscience de notre solitude et de l’importance des amitiés.  Celles qui comptent.  Ses billets sont collés sur la réalité et nous rappelle constamment qu’il faut se protéger contre la bêtise humaine.

Jo : nous nous sommes (virtuellement) rencontrés suite aux évènements de Montréal-Nord.  Contrairement à la grande majorité des blogueurs politiques, il était évident que Jo connaissait le terrain.  Il est essentiel que les citoyens et citoyennes du Québec puissent lire des commentaires comme ceux rédigés par Jo.  On ne parle pas de discours intellectuel ici.  Le blogue « Ça te dit quelque chose » est à découvrir.

Tous les sites qui apparaissent dans la liste à votre droite ainsi que tous ceux qui font partie de la section Blogoliste valent que vous preniez un détour avant d’éteindre votre ordinateur.  Ils font partie de cette commnauté de blogueurs qui semblent souhaiter de vrais changements.  Peu importe comment…

Publicités

Posted in Politique | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 10 Comments »

Un projet rassembleur pour Alexis

Posted by lutopium sur 8 mai 2008

Il m’arrive régulièrement de me faire identifier comme un étatiste, un gogauchiste et même un gérant d’estrade.  Récemment, un personnage se présentant sous le pseudonyme de Tenace, me lançait : « …on critique, on attaque, on choisit judicieusement « un » cas que l’on monte en épingle pour mieux le vilipender mais surtout, on se garde bien de proposer une alternative crédible. »

C’est bien mal me connaître.  Je ne sais pas pourquoi le blogueur Davidg, connu maintenant comme l’Anarcho-pragamatiste, ne cesse de me traiter également d’étatiste, comme si j’étais obsédé par l’existence même du gouvernement et que sans ses structures et ses services, je serais complètement perdu.  Je ne sais pas pourquoi, les libertariens et certains anarchistes semblent convaincus que l’entreprise privée traiterait mieux les citoyens dans un monde où le libre-marché et la primauté des libertés individuelles seraient maîtres et roi…

Je commence à en avoir marre de ces étiquettes qui sont utilisées à outrance et qui finalement, n’amènent rien au débat des idées.  Bien oui, je suis de gauche, à défaut d’être de droite ou de choisir le confort du centre.  Je ne suis pas communiste, je crois comme vous que Staline était fou allié et que les cubains ont également droit à plus de liberté. 

Ceci étant dit, j’aimerais répondre aujourd’hui à l’invitation lancée par Alexis St-Gelais où il demande aux blogueurs politiques de lancer « un projet d’envergure que nous aimerions voir se réaliser au Québec ».  J’en ai trois comme ça, les voici :

Projet politique :

Il est grand temps que le Québec modifie le système électoral.  La méthode actuelle, héritée de notre domination britannique, ne permet pas aux nouvelles idées politiques de faire leur place dans les débats.  Les partis alternatifs comme le Parti Vert du Québec et Québec solidaire ne sont plus des phénomènes marginaux.  Aux dernières élections provinciales, c’est près de 300,000 québécois – soit plus de 7% des votes, qui ont appuyé ces deux formations politiques.

Tous les partis politiques ont exigé le passage vers un mode de scrutin de type proportionnel.  Ça fait plus de quarante ans que le Parti Libéral et le Parti Québécois débattent de cette possibilité.  Comme le nous rappelle Paul Cliche dans le livre Libérer les Québecs, « Le premier ministre Lévesque, lui, avec son franc parler, ne s’était pas gêné, en 1972, pour qualifier le mode de scrutin actuel de démocratiquement infect ».  À une époque pas tellement lointaine, Mario Dumont exigeait lui aussi la révision de la méthode actuelle afin de permettre aux nouveaux partis d’accéder à l’Assemblée Nationale.  Le ministre des affaires intergouvernementales, M. Benoit Pelletier, allait encore plus loin, en publiant une lettre dans le quotidien Le Soleil – quelques semaines avant un projet de loi qui devait aller dans ce sens, où il mentionnait : 

 « Ceux qui auront à changer le plus leurs pratiques au cours de cette évolution, ce ne sont pas les citoyens, mais bien les partis politiques. Le citoyen ne pourra que sortir gagnant de ce genre d’exercice, puisqu’il aura la certitude que son vote comptera et que sa volonté sera mieux considérée. Si cette volonté entraîne des gouvernements de coalition dans certains cas, il incombera alors aux partis et non aux citoyens de s’ajuster. Leur survie dépendra de leur capacité de s’adapter et de travailler ensemble. »

Projet pour l’économie et l’environnement

J’aimerais tout simplement reprendre ici une idée que j’ai lancée le 18 janvier dernier où je suggèrais l’implication du Québec dans la construction de petits véhicules électriques :

Lors du salon de l’automobile de Montréal, le groupe français Dassault a présenté la toute nouvelle version de sa voiture électrique Cleanova. Le moteur a été conçu par TM4, une filiale d’Hydro-Québec qui a commandé quelques véhicules l’an dernier.

Ça fait des années qu’on entend parler de ce projet et, finalement que le produit est commercialisé, le Québec n’est pas dans la course. Le lancement d’une usine de fabrication de voitures électriques à 100% serait le type de projet mobilisateur où le talent et la détermination rassembleraient les québécois. Serait-il permis de penser que des entreprises comme Bombardier, Prévost et Hydro-Québec puissent s’associer avec Dassault pour construire une voiture électrique au Québec… abordable, même sans contribution gouvernementale? Ça nous ferait un p’tit retour sur investissement! Ça nous aiderait à atteindre les objectifs de réduction des GES.

Une idée comme celle-là est probablement irréalisable ici au Québec, me direz-vous. Manque de liquidités? Ingérance gouvernementale? Forces naturelles du marché s’opposant au moteur électrique? Main-d’œuvre trop dispendieuse? Climat? Marché?

On dit souvent que les citoyens sont opposés aux grands projets. Personnellement, j’aimerais bien entendre des idées nouvelles de la part de nos entrepreneurs. Ça ferait changement des ventes d’entreprises et des restructurations…

Invitation aux québécois

Finalement, j’aimerais lancer une invitation toute simple à tous les québécois et québécoises…  Vous êtes fiers de votre identité?  Vous voulez crier haut et fort que vous tenez à la survie de la langue française en Amérique du Nord?  Ça vous écoeure d’entendre Michaëlle Jean dire des conneries, rabaisser notre culture et la voir se comporter comme une esclave de service pour Stephen Harper?

Alors rendez-vous en grand nombre aux festivités du 400ème anniversaire de la ville de Québec cet été.  Empêchez Josée Verner et les opportunistes conservateurs voler notre fête pour la tourner en exercice de propagande canadienne.  Démontrez au reste du monde qu’une fête nationale c’est plus que le marketing destiné à remplir les hôtels et engraisser les restaurateurs.

Photo: vanou – Flickr 

Posted in ADQ, Élections québécoises, Parti Conservateur, Parti Libéral, Parti Québécois, Parti Vert du Québec, Politique, Québec solidaire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 17 Comments »