lutopium

Archive for the ‘Uncategorized’ Category

Les tabous (via Jeanne Émard)

Posted by lutopium sur 1 novembre 2010

Les tabous Tabou : Interdit d'ordre culturel ou religieux qui pèse sur le comportement, le langage, les mœurs. Par Darwin – Nous vivons dans une société où nos chartes garantissent les libertés fondamentales, notamment la liberté d'expression, la liberté de conscience et la liberté de religion. Pourtant, je n'ai jamais entendu autant parler de tabous qu'au cours des dernières années. Par exemple, des tabous subsisteraient à «l’égard de l’athéisme», et nomme … Read More

via Jeanne Émard

Publicités

Posted in Uncategorized | Leave a Comment »

L’élection dans Vachon peut être utile (via Jeanne Émard)

Posted by lutopium sur 29 juin 2010

L'élection dans Vachon peut être utile Plus que sept jours avant le jour du scrutin.  Comme vous le savez, les citoyens de la circonscription de Vachon (Saint-Hubert) ont été conviés à choisir le remplaçant de Camil Bouchard et pourront voter pour un des sept candidats inscrits sur le bulletin le 5 juillet prochain.  Les prédictions sont quasi unanimes: la candidate du Parti Québécois devrait protéger le comté en récoltant la moitié des votes.  Malgré un budget faramineux, l'adéquo-li … Read More

via Jeanne Émard

Posted in Uncategorized | Leave a Comment »

Première solidaire (via Jeanne Émard)

Posted by lutopium sur 7 juin 2010

Une campagne électorale à suivre…

Première solidaire Je ne vous apprendrai rien en vous disant que Jean Charest a finalement déclenché l'élection partielle dans la circonscription de Vachon.  Rien de nouveau pour vous, vous savez d'ores et déjà que les électeurs de Saint-Hubert pourront voter le 5 juillet prochain.  Et que le vote par anticipation se tiendra les 27 et 28 juin, ce qui peut s'avérer fort pratique si on avait déjà prévu un barbecue le soir des élections… Ça ne vous surprendra pas d' … Read More

via Jeanne Émard

Posted in Uncategorized | Leave a Comment »

Du côté de Jeanne Émard

Posted by lutopium sur 26 février 2010

Si, par hasard, vous arrivez sur cette page en naviguant sur cette toile qui semble nous porter vers de drôles de domaines, je vous invite à passer du côté du blogue de Jeanne Émard.  Même auteur.  Même genre de trucs.  On y parle de politique québécoise la plupart du temps…  Au plaisir!

C’est par là: http://jeanneemard.wordpress.com/

Posted in Uncategorized | Leave a Comment »

Solidaires, toujours solidaires…

Posted by lutopium sur 22 novembre 2008

« Par ailleurs, de façon à contourner les effets négatifs du mode de scrutin actuel sur les partis en émergence, Québec solidaire, en accord avec le comité de coordination de la circonscription, ne présentera pas de candidat dans Notre-Dame-de-Grâce, circonscription où les Verts avaient obtenu leur meilleur résultat aux dernières élections », a conclu la présidente de Québec solidaire Alexa Conradi.

Montréal, le 22 novembre – Pour la deuxième élection de suite, Québec solidaire présentera des candidats dans une vaste majorité de circonscriptions. Encore une fois, Québec solidaire est le parti qui présentera le plus de femmes le 8 décembre, soit 65 sur 122.

« Avec 53 % de candidatures féminines, Québec solidaire fait encore une fois la preuve que la parité, c’est possible. Si un parti aussi jeune que le nôtre atteint la parité, comment se fait-il que nos adversaires n’y arrivent pas ?

« À Québec solidaire, nos pratiques sont conséquentes avec nos engagements : équité salariale, reconnaissance du travail des proches aidantes, lutte à la violence faites aux femmes, hausse du salaire minimum, augmenter l’accès aux maisons de naissance, etc. Les femmes peuvent avoir confiance en Québec solidaire pour défendre leurs droits chèrement acquis », affirmé le porte-parole de Québec solidaire Amir Khadir.

À lire: Pierre Foglia – « Bonjour, je suis Françoise David de Québec solidaire » et radiCarl.net – « Solidairement, pour une réforme des forces souverainistes au Québec ».

Illustration: Thomas Hawk – Flickr

Posted in Élections québécoises, Environnement, Parti Vert du Québec, Politique, Québec solidaire, Uncategorized | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 26 Comments »

Le magasin de Walter et les réalités de la droite

Posted by lutopium sur 17 octobre 2008

Pour Walmart, $22,000 par année c’est trop!

Wal-Mart a annoncé jeudi la fermeture de son atelier automobile rattaché au magasin de Gatineau, où les employés s’étaient syndiqués et venaient d’obtenir une première convention collective.

Le géant du commerce de détail a justifié sa décision en affirmant qu’il ne pouvait accepter « une convention collective irréaliste » qui comprend des augmentations de salaire pour ses cinq employés du garage… qui auraient entraîné une hausse des prix de 30 pour cent pour les clients du garage.

Le directeur des affaires corporatives de Wal-Mart pour le Québec, Yanik Deschênes, affirme que les salaires de ces employés seraient ainsi passés de 8,75 $ l’heure à 11,36 $ l’heure.  Je boycott Walmart depuis des années… et vous? Article complet chez matin.qc.ca.

Un gourou de la droite canadienne ne croit plus aux conservateurs

Suite à un billet lancé par David Frumm, ancien conseiller de George W. Bush, un ancien exécutif de la coalition canadienne National Citizens (dont Stephen Harper fut le président de 1998 à 2002) déclare que les conservateurs ont raté leur rendez-vous avec le pouvoir et qu’ils n’auront pas une troisième chance. Toujours très actif au sein de la droite canadienne, Gerry Nicholls prédit même l’élection de Bob Rae comme Premier Ministre aux prochaines élections.

La droite n’occupe pas tout le terrain religieux.

« Peu importe s’ils prennent de bonnes ou de mauvaises décisions, les gens qui occupent l’espace économique s’enrichissent constamment tout en pénalisant les travailleurs et les consommateurs. Les stratégies prudentes d’investissement sont remplacées par un gambling financier sans vergogne, créant ce que certains appelent « l’économie de casino » où les dopés de Wall Street s’arrachent les profits tout en laissant des risques catastrophiques se pointer à l’horizon, en pleine face de tous les acteurs du monde financier. Que devons-nous penser des bénéfices extraordinaires alloués aux dirigeants des entreprises financières surtout lorsque le salaire du travailleur moyen se détériore? Assistons-nous à la plus grande tricherie morale qu’on puisse imaginer? »

Un point de vue chrétien progressiste sur la crise économique. Sur le site des Sojourners.

Il vous rappelle quelqu’un le pingouin?


Manifestation contre l’invasion de l’Afghanistan

Un rappel: demain (samedi le 18 octobre) à 13h00 à la sortie du métro Radisson.

Posted in Économie, Élections canadiennes 2008, Guerre, Parti Conservateur, Parti Libéral, Politique, Uncategorized | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 25 Comments »

Débat des chefs: le droit de polluer

Posted by lutopium sur 2 octobre 2008

Je comprend que l’objectif principal d’un débat des chefs est de marquer des points et de séduire l’électorat afin de récolter le plus grand nombre de votes lors de l’élection. C’est également la plateforme idéale pour rejoindre un grand nombre de citoyens et leur présenter sa compréhension des problèmes et les solutions qu’on croit être les meilleures. On évite les dérapages et on tente de rallier toutes les allégeances, on fait des compromis. Le danger c’est qu’on peut facilement tomber dans l’opportunisme.

Lors de ce débat, le mot d’ordre était clair: il faut coincer le Premier Ministre et permettre aux électeurs de mieux comprendre les vraies ambitions du Parti Conservateur. Pauvre Stephen Harper… il a effectivement mangé toute une raclée! Malgré son calme et sa voix mielleuse, il était évident qu’il se sentait inconfortable parmi ses détracteurs. Si cette discussion avait eu lieu lors d’un souper, il aurait quitté la table avant le dessert…

Personnellement, je suis extrêmement déçu des arguments présentés par l’opposition. Même si tous les participants s’entendent pour dire que la lutte aux gaz à effet de serre est le grand défi de notre siècle, aucune mesure drastique n’a été proposée pour réduire le rejet des polluants dans l’atmosphère. Au nom de la sacro-sainte croissance économique, l’un parle d’une taxe pour pénaliser ceux qui encouragent les industries polluantes alors que l’autre propose d’échanger des crédits qui récompensent ceux qui polluent moins. Rien ne garantit que ces mesures réduiront l’émission des gaz toxiques. Ces propositions ne cherchent finalement qu’à punir ou à récompenser, en retirer des gains ou payer des pénalités.

Pourtant, les politicens connaissent les grands pollueurs. Ils sont identifiés sur une liste, disponible à tous. Ce sont eux qu’il faut pointer du doigt. Ce sont ces entreprises qui doivent réduire l’émission des gaz à effet de serre. Certaines ont commencé à moderniser leurs équipements et il est primordial que les gouvernements les obligent à aller encore plus loin. Les politiciens savent également que nos habitudes reliées à l’utilisation des moteurs à combustion doivent être drastiquement modifiées. Aucun d’entre eux n’a eu le courage de s’adresser directement à la caméra, dans les yeux des citoyens, et leur demander de changer leurs comportements… Aujourd’hui, il y aura encore des centaines d’automobilistes solitaires sur les routes du Québec, des milliers de canadiens prendront l’avion pour aller se faire bronzer la bedaine dans les îles tropicales, Cet automne, des tonnes de nouvelles voitures performantes trouveront preneurs. Quelques semaines plus tard on fera la promotion des plaisirs de la motoneige. Et l’été prochain, d’autres bateaux à moteur s’élanceront à toute vitesse sur nos lacs et rivières. Tout ça au nom de l’éternelle croissance économique. Pourtant…

De combien de temps disposons-nous ? Difficile à dire. Toutefois, des voix de plus en plus nombreuses prédisent une dizaine d’années, voire moins. J’ai justement lu que la disparition des glaces de l’Arctique en été, un des points de non-retour selon Hansen, pourrait survenir dans six ans.

Les détails techniques demeurent vagues. Mais ils révèlent la singularité « d’une vérité dérangeante » et qui nous hante : l’humanité, qui existe depuis 10 000 ans, tirerait à sa fin. En effet, le genre de monde qui succédera au nôtre pourrait être le théâtre de l’annihilation de la civilisation telle que nous la connaissons, et pourrait engendrer l’extinction de notre espèce. Logiquement, c’est ce qui arrivera si nous persistons dans la voie qui nous mène à la catastrophe écologique irréversible. Or cette transformation de la nature se fait par des institutions et un mode de vie qui s’appelle le capitalisme industriel.

… Le capitalisme ne peut littéralement pas se permettre de régler la crise du climat, parce que cela signifierait une contraction de l’économie, ce qui équivaut à priver un être vivant d’oxygène. Pour régler le problème, les classes dirigeantes créent des ententes, comme le protocole de Kyoto, par lesquelles les intérêts économiques régulent les émissions qu’ils produisent. Ceci veut donc dire que nous continuons à avancer vers un point de non-retour.

Cette logique s’inscrit dans une stratégie pour extraire le plus d’énergie possible au plus bas prix possible. Ceci signifie maintenir la dépendance envers les combustibles fossiles comme le fait le Canada avec les sables bitumineux…

Le défi est de mettre en relation ces crises et de les placer à l’intérieur de la Crise des crises, constituée par l’accumulation du capital et sa descente vers une écocatastrophe… Pour le moment, le système a efficacement séparé les crises les unes des autres. La moins dangereuse, la crise économique, est manipulée afin de bloquer des mesures visant à résoudre la chute appréhendée de notre civilisation. Les choses n’ont pas à être ainsi. Même si ce projet nécessite éventuellement de mettre fin au capitalisme, il existe des mesures radicales, mais faisables, qui peuvent être prises dès maintenant. Par exemple, nationaliser l’industrie pétrolière et gazière, ou encore négocier des traités climatiques dignes de ce nom à Copenhague l’an prochain. Mais rien de tout cela ne va se produire sans une vaste mobilisation provenant de l’extérieur du système établi. D’ici là, chaque jour nous nous rapprochons un peu plus du point de non-retour. – Joel Kovel

La seule situation que je peux personnellement souhaiter pour le 15 novembre prochain c’est un gouvernement minoritaire. Le moins pire des scénarios placerait Stéphane Dion dans la peau du Premier Ministre dont le mandat principal serait de proposer des solutions drastiques sans tenir compte des pressions exercées par les pétrolières (défendues par Stephen Harper), par les alumineries (protégées par Gilles Duceppe et son amour du Québec) ou les contructeurs automobiles (dont Jack Layton demeure l’éternel otage).

Je crie encore qu’il faut dire NON aux conservateurs et qu’il faut appuyer le Bloc dans la majorité des circonscriptions québécoises. Je demeure tout de même extrêmement déçu des perspectives qui me sont présentées par les politiciens. De grâce, débarrassez-vous de l’opportunisme associé à la croissance économique. Faites-le pour nos enfants et leurs petits enfants.

Photo: Tom c3 – Flickr

Posted in Économie, Élections canadiennes 2008, Environnement, Parti Conservateur, Parti Libéral, Politique, Uncategorized | Tagué: , , , , , , , , , , , | 12 Comments »

Les artistes se mobilisent

Posted by lutopium sur 22 septembre 2008

Les artistes du Québec et le milieu culturel se mobilisent afin de conscientiser la population à l’importance des Arts dans notre société. À cette fin, ils vous invitent à un grand spectacle gratuit mardi prochain, le 23 septembreà 19 heures au Club Soda.

Seront notamment sur scène ce soir là :
– Vincent Graton (animateur) – Ariane Moffatt – Karkwa – Mes Aïeux – Michel Rivard – Louise Forestier – El Mortor – Thomas Hellman – Yves Lambert – Ian Kelly – Fred Fortin – Tricot Machine – Philippe B – La descente du Coude – Urbain des Bois

Alors que la campagne électorale bat son plein, il est primordial que les partis politiques se positionnent sur les coupures récemment effectuées par le gouvernement Harper et annoncent leur position quant à l’importance qu’ils accordent à l’Art dans notre société. Nous invitons la population à se joindre à nous, comme le feront l’UDA, l’APFTQ, CISM, la SPAQ, le MAL, la Sopref, l’INIS, la Cinémathèque, etc.

Les artistes de concert contre les coupures invitent de plus les citoyens à visiter un blogue et à s’y exprimer. On pourra y voir des témoignages d’artistes et intervenants du milieu de la culture, sous forme de textes ou de capsules vidéo. Les internautes seront également invités à appuyer un manifeste.

Visitez le site : les coupures ça tue la culture

Le show des artistes de concert contre les coupures
Mardi 23 septembre 2008, à 19 heures
Ouverture des portes à 18 heures
au Club Soda – 1225 boulevard Saint-Laurent

Gratuit – admission générale

Métro Saint-Laurent / Place des Arts

Posted in Élections canadiennes 2008, Parti Conservateur, Politique, Uncategorized | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 8 Comments »

C’est toujours NON Monsieur Harper!

Posted by lutopium sur 20 septembre 2008

Samedi dernier, alors que le Parti Conservateur se retrouvait bon premier dans les sondages avec 41% des votes, nous avons réalisé que Stephen Harper savait depuis plusieurs semaines que les chances de former le prochain gouvernement majoritaire étaient de son côté. La machine conservatrice, bien rôdée et pleine de fric, a pris ses adversaires de court. Le regroupement des blogueurs qui ne sont pas chauds à l’idée de voir Harper et ses troupes s’emparer du pouvoir pour les quatre prochaines années prenait forme. Pourquoi pas? Peut-être était-ce l’occasion de se retrouver, malgré nos différences et nos préoccupations, nos convictions et nos revendications…

Depuis, la Centrale des Syndicats Nationaux et Québec solidaire ont appelé leurs membres à voter contre les conservateurs. Pauline Marois promet à Gilles Duceppe de lui donner un coup de main. Les artistes québécois se mobilisent et lancent un message engagé sur YouTube. Côté engagement politique des artistes, Loco Locass se sent un peu moins seul… enfin!

Même s’il appartient à un courant alternatif fort modeste, le regroupement des blogueurs qui disent NON à Harper a suscité un certain intérêt sur la toile. Des billets publiés par Tristan Péloquin, Renart L’Éveillé et Marco Fortier sont apparus sur la blogosphére au courant de la semaine. Le quotidien montréalais The Gazette en a également fait mention dans son édition de mercredi dernier.

Une semaine après son lancement, le regroupement compte maintenant 25 blogues politiques et 14 blogues sympatisants. Des blogueurs de tous les horizons ont adhéré à l’idée: des libéraux, des indépendantistes, des « progressistes », des verts, des anarchistes, des communistes… En passant, pour ceux qui auraient l’idée de discréditer le regroupement parce qu’il accueille des mouvements politiques qui peuvent paraître utopistes aux yeux de certains, je leur dirai que cette initiative est ouverte à tous et à toutes et que l’exercice démocratique a tout à gagner lorsque les citoyens de toutes tendances unissent leur voix pour faire entendre leur méfiance et leur désaccord. J’aimerais donc remercier et féliciter les blogueurs politiques pour avoir accepter de se joindre à cette modeste aventure. Je vous invite à leur rendre visite et jeter un coup d’oeil sur leurs billets qui présentent plusieurs raisons pour lesquelles ils ne voteront pas pour Stephen Harper le 14 octobre prochain:

À mon humble avis: le vote stratégique

Anarcho-Pragmatisme: pourquoi j’ai joint le réseau…

Bon Blogue Bad Blogue: chroniques quotidiennes

C’est soblogue!: le gouvernement canadien laisse tomber les sans-abri

Hou Hou Blog: chroniques quotidiennes

La tête à Papineau: Harper dit non au Québec

Le blog de Manx: élections à venir

Le blogue de Raymond Viger: … Julie Couillard et le Parti Conservateur

Le blogue de Sim: le Parti Vert du Canada

Le bloCgue du Bloc Québécois: carnet de campagne de Gilles Duceppe et du Bloc

Le carnet résistant de Renart L’Éveillé: le contraire de vert se nomme Harper

Le Satellite Voyageur: je ne sais pas quoi dire…

L’Équilibriste: le point crétin

Les tribulations d’un mouton marron: Lawrence Cannon et le mépris des autochtones

Libre pensée de la Seigneurie: support our troops qu’y disaient

L’ignorance est la nuit de l’esprit: chroniques

Mes preuves d’humeur au monde: les blogueurs disent NON à Harper

Mouvement des Jeunes Communistes du Québec: barrons la route aux conservateurs…

Pour que demain soit: l’alternative pour contrer les conservateurs

Québec radical: …ascension des conservateurs?

radiCarl.net: pour des élections à date fixe

Reactionism Watch: un appui à Stephen Harper c’est aussi…

http://montrealaisdorigine.blogspot.com/

Vaudreuil-Soulange: les fédérales 2008: carnet de campagne du comté

J’aimerais également remercier tous ceux qui ont accepté de se joindre au regroupement en tant que « blogueur sympatisant ». Après avoir fait une « overdose » de textes politiques, ces sites vous permettront de vous détendre un brin: Au rythme de mon coeur, Blogue L’Éponge, Ça te dit quelque chose?, Ecolo Novo, Le blogue de Maxime Jobin, Le blogue d’un Parpaillot, Le blogue du Prof Solitaire, Le carnet d’Ysengrimus, Le mur de Bièrelin, Noisette Sociale, Plaisir ad lib, Regardez la musique, Simplement – le blogue de Gaétan Bouchard et Zones grises.

Illustration: Rob Maguire – Flickr

Posted in Élections canadiennes 2008, Parti Conservateur, Parti Québécois, Politique, Québec solidaire, Uncategorized | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

Harper et la disparition des services publics

Posted by lutopium sur 12 septembre 2008

C’est une tendance occidentale et le Québec n’y échappe pas : les partis néoconservateurs prônent la réduction de la taille de l’état, la suppression de plusieurs programmes gouvernementaux, la privatisation des services publics et l’impartition de certaines de ses activités vers le secteur privé.

C’est le slogan des républicains américains, des conservateurs canadiens et les libéraux et adéquistes québécois : « less governement » – moins de gouvernement.  Afin d’attirer la sympathie des électeurs de la classe moyenne et des gens fortunés, ces partis politiques promettent des réductions d’impôts et plus d’argent dans leurs poches.  De cette façon, on fait croire aux citoyens qu’ils pourront choisir eux-mêmes les fournisseurs qu’ils désirent et obtenir des services de meilleure qualité car, le privé fait toujours mieux…

Plusieurs lobbies économiques tentent de convaincre les conservateurs à privatiser plusieurs sociétés de la couronne : Postes Canada, Radio-Canada, Via Rail et la Société Canadienne d’Hypothèque et de Logement (SCHL) font partie de plusieurs organismes ciblés.  Selon ces groupes de pression, la vente de ces sociétés d’État permettrait de réduire les impôts et d’offrir de meilleurs services à la population et ce, à moindre coût.

Avez-vous déjà essayé d’envoyer un colis par FedEx?  Est-ce moins cher, plus rapide, plus sécuritaire?  Êtes-vous certains que la transformation de Radio-Canada par l’entreprise privée nous offrira une télévision et une radio de qualité?  Qui peut assurer que Via Rail continuera d’offrir des services régionaux si elle est motivée exclusivement par la recherhce de profits?  Désirez-vous que la SCHL subisse le même sort que Fannie May et Freddie Mac en subissant les excès des spéculations de toutes sortes?

Une fois majoritaires au Parlement, les conservateurs seront tentés d’amender la loi canadienne sur la santé afin de faire encore plus de place au privé.  On parle également de privatiser les centres correctionnels, des centrales nucléaires et quoi d’autre encore…

Je suis convaincu qu’une économie mixte (privée – publique) représente le meilleur environnement commercial pour le Canada et le Québec.  Il y a assez d’entreprises privées qui génèrent des profits pour calmer la soif des grands acteurs financiers qui cherchent à s’enrichir toujours plus, ne sachant plus quoi faire avec leur fric.  Gardons précieusement les rares sociétés d’état qui nous restent.  Elles font partie d’un patrimoine collectif et elles nous appartiennent.

NON aux conservateurs et aux ambitions des chambres de commerce qui ne cherchent qu’à s’approprier NOS services gouvernementaux.

Le conservatisme économique est libertarien par nature, l’accent étant mis sur les marchés et le choix. Les conservateurs libertariens cherchent à démanteler ce qui reste de l’État providence pour passer à une « économie de marché du XXIe siècle. – Stephen Harper, Toronto Star, 6 avril 1997

Illustration: tommy the pariah – Flickr

Posted in ADQ, Économie, Élections canadiennes 2008, Parti Conservateur, Parti Libéral, Politique, Santé, Uncategorized | Tagué: , , , , , | 13 Comments »