lutopium

De la parole aux actes

Posted by lutopium sur 11 juin 2009

C’est à mon tour de vous dire « à la prochaine ». Comme bien d’autres blogueurs avant moi, j’ai décidé de ranger ma plume et de passer à autre chose. Lorsque j’ai démarré mon modeste blogue en décembre 2007, je m’étais donné comme mission de dénoncer la droite politique, l’influence du monde des affaires dans notre démocratie et les affairistes qui se servent du monde politique pour satisfaire leurs ambitions personnelles. Avec la disparition de l’ADQ et du Parti Conservateur au cours des prochains mois, on peut dire qu’une partie de la bataille est gagnée.

Nous sommes en pleine crise économique, spectateurs d’un système qui ne fonctionne plus et nous sommes témoins – à tous les jours, de la corruption et des conflits d’intérêts qui rongent nos institutions démocratiques. Mensonges permanents à Ottawa, conflits d’intérêts à Québec, tricheries à Montréal et Laval… toutes ces histoires semblent sans fin. Comme je le mentionnais la semaine dernière, il est impératif que les citoyens s’accaparent une partie du pouvoir afin d’équilibrer les forces en présence. Aujourd’hui, comme hier, il est évident que les gens d’affaires et leurs chambres de commerce prennent trop de place au sein de la machine gouvernementale. Le monde ordinaire doit s’impliquer. C’est son devoir.

J’ai donc décidé de donner un coup de pouce à un parti de citoyens qui se présentera aux élections municipales de l’automne prochain. Le pouvoir municipal est accessible dans bien des villes du Québec. Plus difficile pour les magnats de la presse québécoise de contrôler les résultats électoraux dans la plupart de nos villes… J’ai également accepté de m’impliquer un peu plus dans un Conseil d’établissement d’une école secondaire et de participer à un projet de rapprochement entre l’école et les citoyens. Cette école a perdu son âme, victime de la popularité des écoles privées et du désintéressement de la communauté. Les écoles secondaires doivent reprendre leur place dans l’espace citoyen et les élèves ne demandent que de participer à des initiatives communautaires et écologiques… Redonner un peu de fierté aux étudiants pourrait contribuer à réduire le décrochage scolaire, qui sait?

Les citoyens de la Nouvelle-Écosse viennent de se débarraser des conservateurs en élisant un gouvernement néodémocrate majoritaire. Une première à l’est de l’Ontario. Le Québec peut en faire autant. Il faut se relever les manches. Je vous y invite.

Avant de vous quitter, j’aimerais vous remercier chaleureusement pour avoir pris le temps de me lire pendant cette année et demie. Et pour vos merveilleux commentaires. Chaleureux mercis à Pierre et la gang des 7 du Québec. Un remerciement spécial à Jimmy, Renart et Louis pour les encouragements du début et la belle aventure d’Un Homme en Colère. Un dernier merci va à Carl Boileau, j’aurais bien aimé participer plus activement dans son nouveau blogue collectif Voix de Gauche. Plus tard, sait-on jamais.

J’ai souvent plein d’idées en tête sans toujours trouver les bons mots. Je vous suggère ce billet paru dans Le Devoir samedi dernier. Il frappe dans le mille le type.

Illustration: Marcos Papapopolus – Flickr

Publicités

28 Réponses to “De la parole aux actes”

  1. Ce fut un réel plaisir de te lire et je souhaite sincèrement que tes nombreux projets portent fruit!

    Avec ton départ, la blogosphère de gauche perd une voix puissante, mais je comprends que tu veuilles agir de façon plus concrète.

    Merci de m’avoir ouvert les yeux sur certaines choses et au plaisir de peut-être, un jour, te lire de nouveau!

  2. Après le Reactionism Ouach, c’est au tour de Lutopium de quitter. Décidemment, je me demande si 2009 ne serait pas une mauvaise année pour la blogosphère de gauche.

    «Les citoyens de la Nouvelle-Écosse viennent de se débarraser des conservateurs en élisant un gouvernement néodémocrate majoritaire.»

    Le NPD néo-écossais est devenu un parti très centriste depuis que le type qui est devenu PM de cette province a pris les rênes du parti.

    «victime de la popularité des écoles privées»

    Tu devrais vraiment réfléchir sur le pourquoi que les écoles privées sont si populaires, au lieu de passer ton temps à chier sur elles. J’ai fait mon secondaire dans le privé et je te trouve très insultant. En passant, ma famille se situe dans la classe de tout ce qu’il y a de plus de moyenne.

    Bonne chance dans tes projets, Lutopium, et bonne retraite de la blogosphère!

  3. lutopium said

    @Blogue L’Éponge: Merci pour les bons mots. Ce fut également très plaisant de dialoguer « virtuellement » avec toi.

    @Jean-Luc: Ah, tu sais, les blogues, ça va, ça vient… Je ne savais pas pour RW… Je crois qu’on s’aperçoit un jour ou l’autre que la blogosphère a ses limites et que, fatalement, on manque d’inspiration! Et t’inquiètes pas sur ma capacité de réfléchir avant de lancer un constat. J’ai parlé avec beaucoup de parents et j’ai ma petite idée sur la popularité des écoles privées. Je ne les discrédite pas. Je trouve simplement dommage qu’un grand nombre de parents rejettent l’école publique en croyant que l’école privée fait mieux et que les écoles publiques sont un grand bazar où la drogue et la prostitution sont à l’honneur. Tu vois, tu es allé à l’école privée et tu es devenu individualiste… Bon succès à toi J.-L.

  4. @ Lutopium.

    «Je ne savais pas pour RW… Je crois qu’on s’aperçoit un jour ou l’autre que la blogosphère a ses limites et que, fatalement, on manque d’inspiration!»

    Je retiendrai cette phrase quand j’annoncerai moi-aussi mon départ de la blogosphère dans….plusieurs années. 🙂

    «Et t’inquiètes pas sur ma capacité de réfléchir avant de lancer un constat.»

    C’est ce que j’admire chez-toi: ta capacité de réfléchir et ton ouverture des idées différentes des tiennes. Tu n’hésitais pas à aller te frotter à Martin Masse du Québécois libre et c’était tout à ton honneur. Parmi mes adversaires virtuels de gauche, tu es celui que je respectais le plus, car jamais tu n’es tombé dans les insultes, du moins pas en ma connaissance, et nos débats étaient toujours civilisés (enfin, selon moi).

    «J’ai parlé avec beaucoup de parents et j’ai ma petite idée sur la popularité des écoles privées. Je ne les discrédite pas. Je trouve simplement dommage qu’un grand nombre de parents rejettent l’école publique en croyant que l’école privée fait mieux et que les écoles publiques sont un grand bazar où la drogue et la prostitution sont à l’honneur.»

    La drogue, c’est aussi un problème du privé! Ce n’est pas l’apanage du public. Je connais une fille qui s’est fait renvoyer de l’école où j’allais pour avoir apporté de la dope à notre dernier party de Noël (donc, celui de mon secondaire 5) à l’école. Elle a été obligée de finir le 6 mois de secondaire qui lui restait ailleurs (dans une polyvalente, donc au public).

    Mais, ce n,est pas seulement à cause de ça que les écoles publiques sont populaires. L’encadrement qu’elles offrent, les programmes de dépassement de soi et le fait qu’il semble y avoir moins d’endoctrinement idéologique de la part des profs (pour avoir vécu les deux systèmes (public au primaire et privé au secondaire), je peux facilement t’en parler) jouent beaucoup dans leur popularité.

    Plusieurs parents et plusieurs personnes (dont moi) voient bien que le système public est en perdition est est incapable de régler les problèmes qui l’afflige. Le scandale du cours d’Éthique et culture religieuse (un cours de religion d’État à tendance fémi-fasciste et communiste dont je parlais ici*), la fin des cours d’éducation économique pour le remplacer par un cours à connotation marxiste, Monde contemporain, et l’Affaire Sylvain Bouchard-Françoise David et la levée de bouclier que cette histoire a suscité dans le milieu scolaire et ses chums des médias en sont les parfaits exemples.

    «Tu vois, tu es allé à l’école privée et tu es devenu individualiste…»

    C’est drôle, car j’étais très à gauche au secondaire. En fait, je pensais comme Gilles Duceppe. Mais, avec les 9/11 truthers, la manifestation pro-Hezbollah de l’été 2006, le soutien de la gauche à des dictateurs comme Chavez et Castro et leur défense des islamo-fascistes du Hamas et du Hezbollah et de leurs bailleurs de fonds (l’Iran et la Syrie) au nom de leur antisémitisme et leur anti-américanisme, le fameux «mystère» Québec où l’on ait des idiots si on ne vote pas comme les gauchistes de Montréal, le fait que plusieurs gauchistes de mon entourage prenaient les manifestations de 2005 sur les prêts et bourses pour un party pour se saôuler la gueule (pour vrai, ils m’ont vraiment dit ça dans l’autobus, j’étais insulté. Le lendemain, on était 8 en état d’aller manifester, j’ai donc laissé tomber.) et le salissage par la gauche de nos soldats qui risquent leur vie en Afghanistan pour aider un peuple qui est dans la marde (j’ai toujours défendu la mission en Afghanistan, même quand j’étais à gauche), je suis lentement mais sûrement devenu centre-droit.

    C’est en lisant Martin Masse, Philippe David et les p’tits tableaux chiffrés de David Gagnon et en m’informant sur la pensée des philosophes qu’ils citaient que je suis tranquillement devenu libertarien. C’est aussi là que mon aversion pour mes profs de philo au Cégep et leur biais en faveur de la gauche ont commencé. Aucun d’entre eux ne nous a parlé de Frédéric Bastiat ou d’Ayn Rand. Le seul philosophe libéral que j’ai étudié, c’est John Locke. Le reste, c’était Karl Marx, Jean-Jacques Rousseau, Jean-Paul Sartre, Simone De Beauvoir, etc.

    Le déclin des écoles publiques, ça veut dire ça aussi et c’est pour ça que les Cégeps sont entraînés dans cette spirale.

    En tout cas, merci de tes bons mots!

    * http://lequebecdedemain.blogspot.com/2009/05/joseph-facal-na-pas-tout-fait-tortmais.html

  5. Frankie said

    Lutopium,

    Je te souhaite un bon succès dans ce que tu entreprendras ! Même si nous avons eu certaines divergences les quelques fois je suis intervenu ici, je sais tout de même que constitutionnellement parlant, tu es du bon côté. C’est ce qui est important.

    Salutations, compatriote !

  6. Frankie said

    @ J-L Proulx

    «C’est en lisant Martin Masse, Philippe David et …»

    Hmmmmmmmmmmmmmmm, que de bonnes sources ………………..

  7. […] il y a le copain Lutopium qui nous quitte, mais lui, de son plein gré. Je lui souhaite tout le mieux dans son nouveau […]

  8. C’est à regret mon cher Lutopium que j’apprends la nouvelle de ton départ de la blogosphère. Non pas que je veuille tenter de te convaincre de rester, mais parce que je suis un grand sensible et que les départs m’attristent.

    Mon blogue demeurera à ton service si tu as des messages ou des idées à faire passer dans ta nouvelle vie. N’hésite pas à en faire usage au besoin. Si nous pouvons te soutenir ou t’aider dans ta nouvelle orientation politique et sociale, n’hésite pas à m’en faire part.

    Bonne continuité mon cher Lutopium.

  9. […] un blogue social-politique nous quitte pour une nouvelle orientation politique. Lutopium se concentrera sur la politique municipale et […]

  10. Au-revoir cher Lutopium,

    je me souviendrai de ta générosité et de ton esprit ouvert! Sois heureux.

  11. Bonne chance dans tes futurs plans et merci à toi aussi.

  12. Bonne chance Lutopium dans votre nouvelle carrière en affaires municipales et scolaires et comme rien n’est jamais tout à fait terminé, on peut espérer que ce ne sera qu’un aurevoir.

  13. lutopium said

    @Frankie: Même si certaines opinions sont inconciliables, il faut reconnaître que nous avons eu de bons débats. Merci pour avoir pris le temps de discuter. Vive le Québec!

    @Raymond: Merci pour les bons mots. Je prend quelques semaines de vacances et je suis certain que je reviendrai reposé. Je trouverai sûrement le temps pour te lire et laisser quelques commentaires. À bientôt.

    @Daniel: Merci. Bon succès à toi également.

    @Louis: Continues l’excellent travail, ton blogue est sans contrdit un des meilleurs sites pour discuter des enjeux politiques et sociaux du Québec. Longue vie à l’homme en colère, à l’électron libre et à Louis Préfontaine!

    @AntiPollution: Salutations à toi, le plus constant de tous les blogueurs politiques québécois. Mon blogue ne serait pas devenu ce qu’il est aujourd’hui sans ta contribution et tes encouragements. Un gros merci.

  14. Hefgé said

    Cher Lutopium du peuple,

    C’est avec regret que j’apprends la mise à retraite de votre carnet.

    Vous avez occupé cette tribune en faisant toujours preuve d’une constante rigueur, d’une belle probité et d’une grande classe. Visiblement animé par la passion, vous avez toujours su garder raison.

    Je vous souhaite de vous sentir encore plus utile dans vos nouvelles occupations.

    Ciao

  15. Je me console en me disant que tu demeure motivé par l’action citoyenne.

    merci ami blogueur et bonne chance dans tout.

    sososo solid’hilarité

  16. […] un blogue social-politique nous quitte pour une nouvelle orientation politique. Lutopium se concentrera sur la politique municipale et […]

  17. lutopium said

    @Hefgé: Merci vieux. J’espère que tu seras toujours là pour questionner mes choix, défier mes convictions et m’encourager.

    @Martin: J’apprécie votre gentillesse. Merci. Votre contribution aux débats est rafraîchissant et inspirant. Si les membres de la communauté artistique québécoise voudraient bien prendre exemple sur vous, je crois que ça pourrait inspirer bon nombre de québécois à se prendre en main et de prendre la place qu’il leur revient dans ce pays du QUébec. Je tenterai de garder le sourire dans mes prochaines activités solidaires…

  18. […] (censuré pour cause de “bitchage”). Dans le cas de Lutopium, par contre, c’est l’appel du militantisme qui est en cause. Alors, je lui souhaite bonne chance dans ces projets. […]

  19. Putain, le meilleur blogue de gauche étatiste vient de disparaître… 😦

  20. So long good bye Lutopium, we’ll miss your ass over here.

    Sooner rather than later, it’s going to be my turn and the turn of anyone else as a matter of fact.

    Bonne chance dans votre nouvelle carrière politique, que dis-je, un gros merde!!!

  21. […] mais la plupart résulte simplement d’un désir ou d’une nécessité de passer à autres choses. Certains semblent être partis sans adieux officiels, comme La Plume Souverainiste, qui fut jadis […]

  22. Comme on dit dans le milieu, c’est toujours les meilleurs qui partent en premier.

    Seul les vieux désagréables restent pour nous emmerder la vie ;).

    Comme moi par ex ;)…mais pour combien de temps encore…

  23. lutopium said

    @David: Le blogue Putain? Connais pas! 🙂 Merci pour être passé et bon succès avec le pragmatisme anarchique. À bientôt.

    @Tym Machine: Merci pour les bons mots, dear friend. Je n’avais plus beaucoup de temps pour le blogue et je commençais à manquer d’inspiration. C’était donc le temps pour moi de passer à autre chose. On se croisera sûrement de temps en temps sur les blogues politiques. Et vive Ron Tugnutt!

  24. En effet Vive Ron Tugnutt,

    Et POUR le retour des Nordiques à Québec, un VRAI marché de hockey.

    Si c’était pas du maudit Betteman à marde qui veut vendre notre hockey pour pas cher aux States pour on ne sait trop quelle raison à part l’argent, il y aurait au moins 3-4 équipes dans des marchés nuls à chier aux States où ils DONNENT leurs billets (comparé à Montréal ou Toronto par ex) qui reviendraient au Canada dans des villes comme Hamilton, Winnipeg et…Québec!!!

  25. Bonne chance Lutopium pour tes prochains projets! J’ai été heureux de te connaître et j’espère que tu reviendras bientôt avec un Lutopium II! À la prochaine mon ami!

  26. Je souhaitais un concours dans le style: Êtes-vous un Lutopium?

    J’ai bien peur que mon chien ne soit mort…

  27. Zut! Ma période d’absence prolongée m’a fait manquer cet événement clef dans la vie de la blogosphère politique québécoise…

    Je crois que c’est un petit monument de notre groupe qui s’en est allé. Bonne chance dans vos projets, lutopium. Vous avez été parmi mes premiers lecteurs et, malgré nos divergences ponctuelles d’opinion, vous avez su reconnaître en moi un libéral plus parlable que d’autres!

    Bonne chance dans vos projets et, peut-être, à la revoyure…

  28. Et bien me voilà de retour après un moment de convalescence, est-ce que c’est de là que vient l’expression arriver au mauvais moment?.. Tu as surement déjà quitté au moment où j’écris ces lignes, je vais quand même te dire bonne route en espérant un jour te relire.

    Tu es toujours le bienvenue sur mon blog si le coeur et le temps t’en dit..

    À bientôt..
    Diane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :