lutopium

La fièvre en série

Posted by lutopium sur 16 avril 2009

Ce billet est publié simultanément sur le blogue collectif « Les 7 du Québec ». Vous êtes invités à laisser vos commentaires sur ce site.

Ces jours-ci, certains suggèrent une importante intervention de l’état alors que d’autres souhaitent son retrait presque complet. Le monde du commerce, quel qu’il soit, ne semble pas avoir de gêne pour demander des injections de fonds publics, de prêts, de subventions, de crédits d’impôt… Certains de nos entrepreneurs se disent conservateurs, voire libertariens. Mais ils n’hésitent pas à endetter les citoyens afin de stimuler leur croissance.

Personne ne semble satisfait des budgets qu’a récemment alloués Monsieur Charest, mais tout le monde s’entend pour dire qu’il n’est pas frileux avec le divertissement des masses. Est-ce pour mieux l’endormir? N’est-il pas amusant, quand même, de voir nos politiciens appuyer le sport et le jeu avec autant de détermination?

Le gouvernement libéral n’hésite pas une seconde avant d’appuyer les courses de chevaux, un club de hockey ou un grand-prix automobile… L’état moderne québécois est très actif dans le monde du jeu, il y joue des centaines de millions pour rénover son temple de la roulette, et son industrie du rêve millionnaire est publicisée comme nul autre produit de consommation. Pour ce qui est du hockey, voilà une valeur sure. À partir de ce soir, le Québec comptera un nombre impressionnant de regards vers l’écran. C’est presqu’un party de famille. Quand on se prend pour Jean le Baptiste, on doit se sentir en paix lorsque le peuple se rassemble et oublie ses tracas du quotidien. Car la victoire possible du gladiateur provoque une certaine somnolence. Y’aurait fort à parier que le nombre de québécois impliqués dans ce spectacle est plus important que ceux qui se sont déplacés pour voter en décembre dernier…

C’est ce soir que commence la grande fête. Si l’équipe a fière allure le premier soir, les fans pourront plonger dans l’euphorie des « séries ». On ira s’enfermer dans des cages aux sports en gang, y’a tellement d’écrans qu’on jurait être sur place. On pourrait manger gras, boire d’la bière. Y’en n’a pus de problèmes! À moins qu’on apprenne que l’équipe déménage. J’ai vu ce que peut provoquer le départ d’un club de hockey. Ça laisse des traces de morosité. Et ça éloigne du camp libéral…

Vous comprendrez que, même si j’aime le sport, je n’apprécie plus la façon dont est présenté le hockey professionnel ces jours-ci. Y’a trop de fric. Et il y a encore beaucoup trop de violence gratuite et inutile. Je ne suis pas contre l’idée de garder les Canadiens à Montréal, mais je ne souhaite pas voir des fonds publics être investis dans un club qui peut facilement se passer de l’état pour exister et demeurer ici.

Là-dessus, bonnes séries!

Photo: Alex Ferguson – Flickr

Publicités

7 Réponses to “La fièvre en série”

  1. darksid1 said

    J’aime bien suivre le hockey, mais je ne pense que le gouvernement devrait prêter ou donner de l’argent pour garder l’equipe du Canadien a Montreal. Certaine personne parle de nationaliser l’equipe, ce surement rentable et mon dommagable socialement que le jeu, mais je ne pense pas que Jean Charest leve le petit doigt. Alors peut-etre que les joueurs et les partisans le pourraient eux et creer cooperative.

    Je reve en couleur, je sais…

  2. lutopium said

    @Darksid1: Cette transaction n’étant pas en danger, il n’y a aucune raison qui justifie l’intervention de l’état. Si le gouvernement veut s’impliquer dans le sport, qu’il regarde autour de lui… les besoins pour le financement du sport amateur sont criants! Salut et bonne fin de semaine…

  3. J’appuie votre point de vue. Je me demande en quoi une gestion étatique du Canadien de Montréal est souhaitable. Non seulement cette industrie est profondément immorale par les salaires exubérant qu’elle verse à ses « athlètes » mais de plus, sa rentabilité ne semble pas assurée.

  4. derteilzeitberliner said

    En promettant l’intervention de l’État, le gouvernement du Québec fait monter artificiellement le prix de l’équipe car Gillet sait que Québec prêtera le manque à gagner des investisseurs.

    Également, le CH est rentable alors il n’y a aucune raison de déménager l’équipe. Sans oublier que je doute que la LNH permette cela, considérant la valeur historique des Original Six.

  5. Hefgé said

    Les Canadiens ne méritent pas un sou du Québec…

    Et d’abord, la franchise ne sera jamais déménagée. Autrement, elle perdrait la moitié de sa valeur. Si le club est l’un des plus rentables de la ligue, ce n’est pas en raison du talent des joueurs qui le compose, loin s’en faut, mais en raison d’une ferveur populaire qui puise dans la nostalgie d’un passé glorieux. Et cela ne s’exporte pas. Et d’ailleurs pas plus que le centre Bell. Que tous soient rassurés, on va être pris avec les Canadiens pour encore de nombreuses années…

  6. lutopium said

    @Julien: entièrement d’accord… Peut-être certains politiciens veulent-ils donner l’impression que cette transaction est impossible sans leur implication…

    @Derteilzeitberliner: De toutes façons, on apprenait récemment que Monsieur Gillett ne veut pas vendre mais semble plutôt chercher un partenaire. Un baîlleur de fonds.

    @Hefgé: quel plaisir de vous accueillir ici, sur mon modeste blogue. J’aime bien la phrase: « Les Canadiens ne méritent pas un sou du Québec… » Vous parlez du club de hockey ou de ceux qui habitent dans les autres provinces?

  7. Hefgé said

    Cher Lutopium,

    Cet accueil chaleureux m’honore. Après tout, votre blogue, ce n’est pas la zone… Incidemment, votre question est fort pertinente. Et elle commande une réponse que je m’engage formuler dans un proche futur.

    Boston en 4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :