lutopium

Discussions citoyennes

Posted by lutopium sur 15 février 2009

Amir Khadir rencontre les gens du Québec pour parler de la crise financière et des solutions pour en sortir.

Québec solidaire a 20 propositions à présenter pour atténuer les effets de cette crise sur les travailleuses et les travailleurs et mettre le Québec à l’écart d’une économie casino qui joue avec nos retraites et nos emplois. Notre plan est crédible et solide : nous sommes le seul parti à chiffrer autant les dépenses et les investissements que les sources de financement de notre plan. Au cours des deux prochaines années, nous estimons que c’est possible de s’en sortir.

15 février : Montréal 13 h 30 – Centre St-Pierre, 1205 rue Panet

18 février : Rouyn-Noranda 19 h 00 – Bistro Chez Bob : 143 rue Principale.

24 février : Laval Lieu et heure à confirmer

25 février : St-Jérôme 19 h 30 – Ici par les Arts : 712 rue St-Georges

3 mars : Gatineau 19h00 – Salle Desjardins : 331 boul. Cité des Jeunes

4 mars : Sherbrooke Lieu et heure à confirmer

14 mars : Joliette 18h30 – Salle Lamontagne, 1131 route 343 à St-Ambroise-de-Kildare

Informations

Illustration: Québec solidaire

Publicités

22 Réponses to “Discussions citoyennes”

  1. C’est bien pour Québec Solidaire de présenter ses idées à la population, mais pourquoi le parti est-il absent des régions plus éloignées de Montréal (hormis l’Abitibi-Témiscamingue)? Pourquoi ne va-t-il pas en Beauce, à Québec, au Saguenay-Lac-St-Jean, en Gaspésie?

  2. Note: quand je dis absent, je veux dire en dehors des campagnes électorales.

  3. Lutopium, j’ai lu à quelque part que vous allez participer au blogue Les 7 du Québec. J’ai hâte de voir vos premiers articles.

  4. Kevin said

    Je ne comprends pas de qui il parle lorsque l’affiche dit « Est-ce à nous de payer leur crise? »

    Tu peux expliquer?

  5. Karl Cossette said

    Comment peux-t-on avoir accès aux propositions

    Merci

    Karl

  6. Kevin said

    @ Karl

    Download les pdf sur le lien, elles sont là. Il veut entre-autres nationaliser graduellement la location de logement (création de logements sociaux), booster le salaire minimum (puisque ça ne créera pas de chomage bien sur) et créer des énergies renouvelables (mais que n’importe quel ingénieur vous expliquera pourquoi l’éolien et le solaire ne sont pas à point)(probablement parce qu’ils sont payé par des multinationale et les puissants de ce monde j’imagine).

  7. Manx said

    Tiens donc, je viens justement de publier sur mon site web une analyse économique des projets éoliens. L’analyse de base et rudimentaire estime pourtant qu’il y a un profit à en tirer. Étonnament aussi, que vois-je! les entreprises se sont littéralement « pitchées » sur l’appel d’offres #2 d’Hydro-Québec, trouvant que ladite technologie n’est pas à point et qu’elle est déficitaire, un climat dans lequel les entreprises adorent investir.

    Y avait-il des subventions alléchantes? Non. La seule proposition était d’acheter l’électricité à 0.085$/kWh, ce qui est moins élevé qu’au Sud et permet aux entreprises qui ont fait leurs cours de maths et d’économie de comprendre qu’il y a un profit à en tirer.

  8. Reblochon said

    Je suis decu. Dans les 20 mesures j’aurais pensé voir une paire de souliers voler dans la face de James ou de Sacoche-Forget. Il se ramolie deja, les effets du pouvoir se font sentir !

    ******

    Bon sans rire… QS un parti souverainiste et il n’y a meme pas cette solution pour sortir de la crise ! Criss qu’ils font durs. C’est pourtant un des points les plus importants. Le PQ en parle, bon ca ne veut rien dire, mais au moins ils en parlent.

    Ensuite pour les retraites, changer simplement le systeme anglais par le systeme francais. Plus d’angoisse pour les retraités, sauf une faillite du pays. C’est quand meme deja plus dur.

    Le reste, je doute que ca soit des solutions reellement revolutionnaire ou miracle. Surtout l’augmentation du salaire minimum. Je mettrais plutot dix fois plus sur l’education pour jeunes adultes et les formations adultes pour reintegrer les jeunes decrocheurs. C’est terrible à dire, mais former un type de plus de 45, 50 ans, c’est jeter son fric par les fenetres.

  9. «Pourquoi ne va-t-il pas en Beauce, à Québec, au Saguenay-Lac-St-Jean, en Gaspésie?»

    Parce que Culbecistan suicidaire et fémi-fasciste n’a aucune chance dans ses régions-là et que Mère Térésa David et Godasse Que-dire-de-lui le savent très bien. Ces communistes sont condamnés à être enclavés dans le Plateau et dans les rues pr<ès de l’UQAM.

    Est-ce que ça répond à ta question?

  10. Manx said

    Ce que c’est méprisant pour la partie de la population en Estrie, dans les Laurentides et ailleurs au Québec qui ont voté pour QS. Va falloir rappeler que lors des partielles, QS a battu l’ADQ à Gatineau, un comté qui se trouve à 3h30 de route de l’UQAM et du Plateau.

    Je pense plutôt que QS se retrouve dans les lieux où les cellules de Québec Solidaire ont les bureaux et effectifs nécessaires pour recevoir l’événement. Il faut se l’avouer, QS n’a pas les plus beaux bureaux partout dans la province, mais le bureau de l’Estrie ou celui de Gatineau, par example, sont bien organisés. C’est parce qu’ils ont des bénévoles bien organisés là-bas qu’ils font ces assemblées là.

  11. Kevin said

    J’pense que j’vas me répéter :

    Je ne comprends pas de qui il parle lorsque l’affiche dit “Est-ce à nous de payer leur crise?”

    Tu peux expliquer?

  12. Reblochon said

    Il parle de toi, des autres, de moi et si tu ne comprends pas ce que ca veux dire, on ne peut rien pour toi. Pretendre ne pas etre touché par la crise (directement ou indirectement) créée par ces connards (directement ou indirectement), il faut faire partie de ces memes connards… et encore.

    Rien qu’en allant faire ton epicerie, tu payses pour cette crise. Rassure-nous, tu manges ?

  13. Manx said

    En fait, l’agroalimentaire est un des rares domaines laissés quasi-intouchés par la crise. Les gens continuent à manger.

    Je ne sais pas trop pour « leur » crise. Ce mot est employé parce que cette crise n’est pas causée par la majorité des citoyens afectés par celle-ci.

  14. Kevin said

    …….. Reblochon tu m’éclaire pour la peine!!!! Non mais sérieusement, je parle de « leur crise ». La crise de qui? Des banques? Des américains? Payer comment, par les bailout? Par l’économie qui ralentis?

    Évidence : la crise est causée par l’explosion d’une bulle immobilière qui elle-même est causée par les mauvaises décisions de secteurs financiers qui sont causées par des politiques du gouvernement américain depuis 10 ans. Le soutien d’organismes qui rachètent les mauvais prêts, la baisse artificielle des taux d’intérêt, les subventions diverses, les loi qui forcent les banques à avoir des quotas de personne à faible revenu dans leurs prêts immobiliers (pour favoriser l’accès à la propriété) ont causé une large hausse de la demande de maison, cette demande constante toujours appuyée par diverses politiques a gonflé sur absolument rien et une fois les taux d’intérêts remonté, la valeur des propriété drop en flèche à cause des faillites causées par des prêts à des gens qui étaient incapable d’assumer le poid de ces choix.

    Bon pour la question des bailout, la question ne se pose même pas, l’état n’a pas à financer les mauvaises décisions des banques, sinon on entre dans un système où on déresponsabilise et encourage l’incompétence (vas-y, prend des risques, on va être là pour te sauver si ça tourne mal). Ces mauvaises décisions ont de toute manière été causées par des signaux faussé par les politiques du gouvernement américain (qui est de loin le plus interventionniste depuis des années)(de la même façon que si le pain se fait rare pour X raison, de baisser le prix de celui-ci créera inévitablement une pénurie, le prix doit nécessairement s’ajuster à la rareté relative du produit en question).

    « Je ne sais pas trop pour “leur” crise. Ce mot est employé parce que cette crise n’est pas causée par la majorité des citoyens afectés par celle-ci. » – Dans la même logique, je vis dans un système où l’efficacité des autre me permet d’avoir un salaire impressionnant pour des tâches ridicules (genre salaire minimum qui permet d’avoir un logement, de quoi vivre décemment, etc.)(hey tu peux dormir au chaud, avoir un logement, de la nourriture de qualité, une laveuse, sécheuse, ordinateur, internet, agadou… pour simplement faire 40 heures derrière un comptoir à faire payer les gens pour du gaz!! Quand même un big deal non?).

    On est affecté par la santé économique du pays… mais on profite aussi de celle-ci quand ça vas bien!!

  15. Manx said

    Donc si je comprends bien la logique, il est scandaleux qu’un employé de dépanneur puisse subvenir à ses besoins et se payer un peu de luxe. C’est, après tout, probablement le premier emploi que les gens veulent faire plus tard.

    Je ne me sens pas coupable que mon efficacité et celle des autres permette aux employés de dépanneur de vivre dignement pendant qu’ils sont commis.

  16. Kevin said

    « Donc si je comprends bien la logique, il est scandaleux qu’un employé de dépanneur puisse subvenir à ses besoins et se payer un peu de luxe. C’est, après tout, probablement le premier emploi que les gens veulent faire plus tard.

    Je ne me sens pas coupable que mon efficacité et celle des autres permette aux employés de dépanneur de vivre dignement pendant qu’ils sont commis. »

    Euh…. non pantoute…. tu comprends tout croche… Ce que ça veux dire c’est que dans un contexte de système capitaliste (d’échange volontaire : par exemple j’échange mes services pour des conditions de travail en fonction de ma productivité, rareté de mes services, etc.)(l’autre option c’est une économie planifiée ou communiste, où l’état possède tout et tout le monde et dit à qui quoi faire et donne les conditions qui suivent. L’argent n’existe à peu près pas puisqu’il n’y a aucun échange entre les individu, elle est donc inutile), même le caissier de dépanneur peut avoir un confort incroyable! Juste mon grand père n’aurait jamais pu rêver à un confort comme celui du petit caissier de dépanneur!

    Donc ce que ça veux dire, c’est qu’on profite tous de la bonne santé et de la croissance économique sans avoir à fournir d’effort supplémentaire…. si on pert un peut de cet avantage…. s’pas pire non? C’est toujours bin pas comme si on était obligé de vivre en autarcie! (autarcie=tout faire soi-même)(niveau de vie extrêmement pauvre… mais la crise économique ne t’affectera pas certain!)

  17. Kevin said

    « En fait, l’agroalimentaire est un des rares domaines laissés quasi-intouchés par la crise. Les gens continuent à manger. »

    Justement en contexte de ralentissement économique, les ressources doivent être redirigées vers des secteurs qui sont en réelle demande (par exemple la nourriture, le logement, etc.)(pas les flamands roses de jardin ou les tv plasma gigantesque

  18. Manx said

    Effectivement alors Kevin, je dois être d’accord avec toi. Notre croissance économique et nos « bons coups » du dernier siècle sont en partie responsable de la possibilité de tous ceux qui travaillent de pouvoir répondre à leurs besoins primaires, et même un peu plus.

    Aucun reproche là-dessus. Mais lorsqu’il y a quelque chose qui ne tourne pas (la crise est une chose mineure comparée aux accomplissements passés), il faut savoir agir en conséquence. La majorité des gens doivent en subir les contrecoups, et le mieux est de trouver un moyen d’alléger leur tâche et de préserver leurs emplois.

  19. Kevin said

    Ce que je trouve impressionnant aussi avec nos avancées, c’est non seulement la richesse accessible à tous (et non richesse ne veux pas dire avoir plus que son voisin mais bien posséder beaucoup pour un petit travail) mais aussi l’éducation depuis un siècle (qui est une richesse, ça coûte quelquechose un prof, le former, les outils pour apprendre, etc.) et depuis 10 ans, l’information. Grâce à internet, n’importe qui peux apprendre de tout.

    Par exemple : je suis technicien en pré-impression dans une petite entreprise de pré-presse. Mon boss a seulement un secondaire deux comme scolarité mais… il sait gérer un réseau, démonter un ordinateur, faire de la programmation, faire de l’infographie, de la préimpression, rouler une presse, connaît les rouages de l’imprimerie par coeur, installe sa tuyauterie (une imageuse à film a un système assez complexe), fabrique et répare les meuble de la shop (et même il a fait tout les arrangements de son gigantesque aquarium d’eau salée chez lui).

    Avec les livres à prix ridicule et maintenant l’internet, les connaissances sont accessibles à tous et à bas prix! Encore plus hallucinant : l’éducation généralisée et cet accès au ressources permet un accroissement exponentiel des technologies puisque chaque petite découverte est partagée et retravaillée. J’imprime régulièrement des publications médicales sur différents sujets, des médecins écrivent des articles sur de nouvelles méthodes, de nouveaux instruments ou tout simplement sur des secteurs en particulier de la médecine et les solutions se multiplient dans tous les secteurs.

    Du côté des arts maintenant, les communications permettent aux arts les plus marginalisés de créer des communautés impressionnantes. Pensez-y, avec internet, même la préférence de 1% des gens représente des millions d’individu! Dans mon cas c’est le tatouage et les arts corporels et les progrès depuis dix ans sont hallucinant. Les influences artistiques se multiplient, les conventions ont lieu partout dans le monde, les projets les plus originaux comme le art fusion experiment (http://www.youtube.com/watch?v=pL9OgFHz6hM) se développent.

    C’est pour ça que je n’adhère pas aux discours misérabilistes et parfois même génocidaires de certains, j’ai trop confiance en l’humanité.

  20. Manx said

    Au niveau de l’éducation, on voit aussi une modification du mode de communication. Les communications deviennent plus virtuelles, mais aussi plus nombreuses et c’est impressionnant. Pour un chercheur, c’est une mine d’or que l’internet; l’accès à des journaux aux quatre coins du monde, pour une bouchée de pain, ainsi qu’une base de donnée bien plus complète. Si vous avez fait des recherches d’articles scientifiques, imaginez-vous à quoi ça devait ressemblait avec des vieilles cartes en carton par sujet sur une bibliothèque de 4 étages de journaux… L’internet a permis de communiquer l’innovation scientifique bien plus facilement.

    Ça a aussi permis la communication entre les gens. Pas seulement au niveau du débat, mais entre les amis, les inconnus, etc. Ça change une mentalité, parfois c’est mal, mais c’est inévitable. Alors aussi bien en profiter ^^.

    Je ne suis pas un catastrophiste non plus. Je crois que l’être humain peut se sortir de ses problèmes très nombreux. Mais il ne suffit pas seulement d’avoir confiance en l’humanité; il faut pour cela qu’elle reste humaine et qu’elle sache prendre les bonnes décisions.

  21. Mike said

    Just passing by.Btw, you website have great content!

    _________________________________
    Making Money $150 An Hour

  22. lutopium said

    Bonjour à tous et merci pour vos réactions et commentaires. Je suis de retour sur la blogosphère après une absence de quelques semaines. Comme bien des québécois, j’ai été frappé par ce virus hivernal qui m’a mis sur le carreau pendant près de quatre semaines. Je vous dirais que j’ai eu le goût de tout lâcher! Ce virus m’a enveloppé d’un état dépressif et je n’avais plus le goût de rien faire. Alors, voilà, c’est passé, et on continue! Quelques réactions à vos commentaires:

    @Alexis: je comprend que Qs essaie de couvrir le plus grand nombre de villes, dans la mesure de ses moyens financiers et logistiques. Nous avons eu la même réaction ici en Montérégie et nous avons été en mesure de convaincre M. Khadir de venir rencontrer les gens de chez nous. Il sera donc à Longueuil le 27 avril prochain. Il faudrait donc que les membres actifs de Qs au Saguenay puissent être en mesure d’organiser l’évènement. Je suis certain que M. Khadir se déplacerait…

    @AntiPolution: effectivement, j’ai été invité à remplacer Renart L’éveillé sur le blogue collectif « Les 7 du Québec ». Vu mon état de santé, je n’ai publié que deux billets. Maintenant que je suis retombé sur mes deux pattes, je compte bien collaborer sérieusement au blogue. Merci de votre encouragement… Soyez également assuré que je visiterai régulièrement votre excellent blogue comme j’avais habitude de le faire.

    @Kevin: Je te conseille de participer à l’une de ces rencontres, elles sont fort intéressantes car elles amènent un point de vue différent tout en permettant aux citoyens « ordianires » de participer au débat et ce, peu importe les allégeances. Le slogan fait référence au fait que cette crise économique nous a démontré que le privé ramasse les profits mais que l’état doit payer les déficits, les faillites et le manque de liquidité. Sans être en symbiose avec les positions libertariennes, il y a tout de même consensus, à savoir que l’État ne devrait pas automatiquement intervenir dans la crise en y injectant autant de fonds publics. C’est le point de départ du débat. À chacun ses conclusions et propositions.

    @Karl: tu peux consulter le site de Québec solidaire: http://www.quebecsolidaire.net/tournee-Amir_partout_au_Quebec-Sortir-de-la-crise

    @Manx: salutations. Je reprendrai l’habitude de visiter ton blogue. Tes commentaires sont toujours les bienvenus.

    @Reblochon: bien le bonjour! Ce sont deux dossiers différents. Oui, ils peuvent se rejoindre, mais il est primordial que les citoyens comprennent ce qui se passe et qu’il y ait des pressions pour éviter d’autres dérapages. Pour ce qui est de la question nationale, Québec solidaire est présentement en consultation populaire pour formuler cette portion de son programme. Voir: http://programme.quebecsolidaire.net/reflechir/quelle_souverainete

    @Jean-Luc: salut… tu es toujours aussi subtil…

    Et merci pour la chaîne d’arguments.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :