lutopium

Qui veut prendre le contrôle d’Hydro-Québec?

Posted by lutopium sur 7 février 2009

Encore une fois, les disciples de l’Institut Économique de Montréal (IEDM) nous vantent les bienfaits de la privatisation d’Hydro-Québec. Depuis une dizaine d’années, l’Institut propose aux citoyens québécois de se départir de leur société d’état et ce, pour diverses raisons: création de richesse, contribution au remboursement de la dette, augmentation de la productivité des employés, libéralisation du marché de l’énergie…

Après les nombreuses sorties de l’économiste Marcel Boyer (dont le salaire principal lui parvient d’une université publique), le flambeau semble avoir été relayé à Claude Garcia, ancien président de la compagnie d’assurance Standard Life et membre du conseil d’administration de la Caisse de Dépôt (organisme public). Le rôle de l’IEDM étant de « proposer des solutions originales et innovatrices afin de susciter l’élaboration de politiques publiques optimales en s’inspirant, notamment, de réformes appliquées avec succès ailleurs dans le monde », elle semble vouloir s’acharner à promouvoir la privatisation de nos services publics, particulièrement la vente des actifs d’Hydro-Québec (HQ), l’éducation post-secondaire, la santé et les services de transport en commun. Bénéficiant d’un budget annuel de 1,5 millions, l’IEDM est omniprésente dans les débats publics et bénéficie d’une couverture médiatique incomparable.

On pourrait se demander si M. Garcia s’emmerde depuis qu’il a quitté son poste à la Standard Life pour investir autant d’efforts dans la promotion de la privatisation d’HQ. Déjà, à l’été 2007, il signait un papier avec Marcel Boyer dans le quotidien Le Soleil où il suggérait que privatiser HQ permettrait « d’améliorer l’efficacité énergétique du Québec et la santé de nos finances publiques ». Et le voilà de retour en pleine campagne électorale et de nouveau cette semaine en exigeant, encore une fois, que la société d’état soit privatisée afin de pouvoir hausser les tarifs, forçant ainsi les québécois à « changer les équipements de chauffage de leurs maisons pour passer au gaz naturel, une méthode plus efficace. » Pincez-moi, je crois rêver…

Comme l’IEDM est présidée par Mme Hélène Desmarais, on aurait tendance à croire que cet acharnement à vouloir privatiser Hydro-Québec serait relié aux ambitions de son époux, le président de Power Corporation. Est-il nécessaire de rappeler que l’empire Desmarais est maintenant un joueur incontournable dans l’économie mondiale depuis qu’elle s’est assurée d’une participation importante dans Suez GDF, privatisée récemment par l’administration Sarkozy? La Suez Renewable Energy of North America (SRENA) est de plus en plus présente dans le marché énergétique des États-Unis et du Canada. Actuellement, la SRENA concentre ses activités dans la distribution énergétique dans 16 états américains tout en investissant sérieusement dans des projets éoliens au Canada et ici-même au Québec – grâce à la récente acquisition de Ventus Energy. Le groupe Suez GDF est également un joueur important dans la production et la distribution d’électricité en Amérique du Sud. Dans son plus récent rapport annuel, elle déclare:

« Nos investissements porteront essentiellement sur des capacités de production électrique, dans les énergies renouvelables et les énergies classiques, principalement en Europe, en Amérique Latine et en Amérique du Nord. Plus précisément, le Groupe a pour objectif de porter à 75 000 MW sa capacité de production électrique dans le monde d’ici à 2012. Suez entend notamment renforcer sa production d’énergie à partir de sources renouvelables (hydraulique, solaire, biomasse et éolien). Il vise également, en fonction de l’attente des autorités nationales concernées, à participer à la construction de centrales nucléaires de 3e génération en Europe et hors d’Europe, dans le but de détenir et d’exploiter ces capacités, qui devraient être mises en service à l’horizon 2015-2020. Le Groupe poursuivra également son développement dans le gaz et le gaz naturel liquéfié (GNL) en capitalisant sur ses positions fortes. »

La construction du port méthanier Rabaska, la proposition des conservateurs canadiens de privatiser Énergie Atomique Canada et la promotion de la vente d’Hydro-Québec convergent vers les aspirations de la riche famille québécoise. Lors du lancement de son récent livre sur l’Empire Desmarais, Robin Philpot suggèrait que le temps est propice au retour de Power Corporation dans l’économie industrielle canadienne. Même si le Parti Libéral ne semble pas chaud à l’idée de privatiser Hydro-Québec, il nous faudra demeurer extrêmement vigilants. D’ailleurs, comme le mentionnait le Canard Enchaîné en novembre dernier (repris dans la dernière édition de l’Aut’ Journal), « les emplettes réalisées à la Bourse depuis quelques semaines par deux milliardaires, le Belge Albert Frère et le Canadien Paul Desmarais. Ces deux copains de Sarko profitent librement de la crise pour acheter à bon prix des actions des grandes entreprises françaises et d’y renforcer leur participation ». Je crois qu’il y a anguille sous roche et que nos riches aristocrates ne baisseront pas les bras aussi facilement. Je ne serais pas surpris d’entendre Jean Charest relancer l’idée de la privatisation d’HQ lorsque la crise économique cessera d’être un frein aux investissements privés. C’est qu’il est capable d’être une girouette le Johnny!

Publicités

20 Réponses to “Qui veut prendre le contrôle d’Hydro-Québec?”

  1. Reblochon said

    Euh Desmarais ce n’est pas un Quebecois mais un Ontarien. Alors on dit: « la riche famille d’enculés d’ontariens ultra-nationalistes canadiens qui revent d’acheter le Quebec pour se faire plein de pognon avec sur le dos des quebecois ».

    La seule chose que je ne comprends pas, c’est la naiveté et l’incapacité à comprendre du peuple quebecois (et meme francais), face à une telle famille de pourris !

    Et comme ce minable à des parts dans Total et que son fiston y est au Conseil d’Administration, il pousse sarko a essayer de fusionner Total avec Areva (nucleaire francais).

    Vivement les prochaines presidentielles, en esperant que les abrutis d’en face arrivent à s’unir. Et pareil au Quebec, vivement que les abrutis d’en face s’unissent pour le bien du Quebec contre les federalistes ! UN seul et unique parti pour liberer le Quebec ! On fera de la politicaillerie et on jouera avec les clivages politiques APRES, quand on sera chez nous !

    Et part pité, amis souverainistes, participés le plus possible aux manifestations souverainistes de ce printemps, TOUTES ! C’est la petite chance qu’on a de se proteger contre Desmarais et son clown Patapouf john james charest. On n’a pas besoin d’un parti souverainiste au pouvoir pour faire avancer le quebec, deja de montrer que nous sommes là, plus vivant que jamais, juste pour redonner espoir aux desillusionnés de 95 et aux endormis !

    En 2012, un Quebec libre, c’est envisageable. 2012 c’est demain !

  2. Le prix d’une action fixé d’après les calculs de Garcia devrait être multiplié par dix ou 15.
    À ce prix, je suis vendeur à condition que le Québec en vende que 7% du total.

  3. Pierre said

    Je ne comprend pas que le peuple québécois aient donner son vote à Charest, c’est un pur incompétent, il ne sert qu’à apauvrir le Québec et à détruire l’avenir de la jeunesse présente.

  4. Comme toujours, je lis vos billets avec intérêt. Un seul détail, il ne faut pas sous-estimer le PQ de faire le coup. Ce sera plus facile de parer une manoeuvre de Charest mais nous avons tendance à négliger ceux qui se disent les mieux placés pour protéger les intérêts du Québec.

    Accent Grave

  5. lutopium said

    @Reblochon: Je considère personnellement les Desmarais comme québécois. Ou canadiens-français si tu préfères… Un pays en 2012? Pourquoi pas, y serait temps! Merci pour le détail concernant Areva… effectivement un joueur de premier plan pour l’acquisition d’Énergie Atomique Canada.

    @AntiPollution: De mon côté, je militerai toujours pour une propriété publique à 100%. Ça devrait être dans la constitution! TOUS les services publics doivent demeurer publics. Y’a plein de trucs qui permettent de faire des profits. Y’a certaines choses, dont HQ, qui doivent demeurer propriété collective, qu’on ait les moyens de se payer des actions ou non. Je ne vois aucun mal, absolument aucun mal à posséder des tarifs préférentiels. Comme l’assurance-auto avec la SAAQ et les CPE et bientôt (?) Pharma-Québec.

    @Pierre: Je dirais que M. Charest est un bon politicien professionnel mais qu’il s’est placé au centre de certains intérêts.

    @Accent Grave: Merci… vous devriez également reprendre du service, on s’ennuie! Pour ce qui est de garder un oeil sur le PQ, j’y serai! On a appris nos leçons avec Bouchard, Facal et Landry!

  6. Ce que je comprends le plus mal, c’est que jamais, jamais, JAMAIS le PLQ ne s’est le moindrement dit en faveur de la privatisation ne serait-ce que très partielle d’Hydro-Québec. Pourquoi alors continuer à enfoncer le clou? Il n’y a pas de danger!

  7. Parlant d’institut de recherche puant la mauvaise foi…

    Je reviens d’un séminaire étudiant de l’Institut Fraser qui avait lieu samedi passé. On a tenté de nous brainwasher pendant de longues heures sur la nécessité de privatiser à peu près tout au Québec. Que ce soit la santé ou les ressources naturelles en nous assurant qu’un libre marché permettrait une régulation des prix et un enrichissement collectif. Quoi qu’en même temps, on nous affirmait que la privatisation d’Hydro-Québec doublerait les couts…. Ce qui représente un appauvrissement collectif aussi par le fait même (sauf pour les actionnaires de la futur privatisée Hydro-Québec j’imagine ^^’). Au moins, ils ont eu la décence de ne pas citer l’argument écologique (commençons par offrir des produits réellement économes en énergie…).

    Pour ces gentils partisans du marché libre dérèglementé, garder des coûts en électricité artificiellement bas représente une perte pour le Québec et la seule solution reste la privatisation. Encore là… ils ont pas expliqué en quoi augmenter les frais tout en gardant l’hydro sous la forme de société d’État serait pas une meilleure option pour forcer les gens à moins consommer la ressource et pouvoir faire plus de profits.

    L’institut économique de Montréal marche mains dans la mains avec les gens de l’Institut Fraser d’ailleurs. J’ai eu la « chance » de gagner par un tirage un bel ouvrage de propagande fédéraliste pro-« libre marché » (libre marché pour les dirigeants issus des sphères aisées de la société oui…) publié conjointement par l’Institut économique de Montréal et l’Institut Fraser.

    Avec un titre comme: « Une économie dynamique dans un canada fort et prospère » et un beau drapeau canadienne en page couverture, j’hésite encore à le lire. Et qui sont les auteurs ? Deux conservateurs: Mike Harris et Preston Manning !

    Pour un peu d’info:
    Mike Harris: 22e premier ministre de l’Ontario, il est surtout connu pour avoir lancé la Révolution du bon sens (Common Sense Revolution) qui était constituée de réductions budgétaires pour les programmes sociaux et de réductions d’impôts.

    Ernest Preston Manning: (né le 10 juin 1942, à Edmonton, Alberta) est un politicien canadien. Il fut le fondateur et premier chef du Parti réformiste du Canada, un parti politique canadien qui devint ensuite l’Alliance canadienne. Il retint son siège à la Chambre des communes du Canada sous la bannière de ce parti jusqu’à la retraite, après quoi le parti fusionna avec le Parti progressiste-conservateur pour former le Parti conservateur du Canada.

    On accuse souvent les mouvements de gauches de faire preuve de mauvaise foi et d’avoir des propos propagandistes mais quand je vois sa je trouve que niveau mauvaise foi, nos conservateurs obtiennent un score très élevé.

    Julien Royal, étudiant et nouveau venu sur la blogosphère
    http://www.julienroyal.blogspot.com/

  8. Hydro est très mal géré, des employés pourtant grassement payés y volent des équipements à la tonne. Les dirigeants sans vision et trop nombreux y sont aussi aussi trop payés.

    Avec une gestion plus saine, le Québec aurait déjà remboursé une bonne partie de sa dette avec des redevances d’Hydro.

  9. @Pierre
    On pourrait dire bien pire de Marois. Vous avez déjà oublié son parcours?

  10. Reblochon said

    Quelqu’un a ecrit:

    « Augmentation de 12% du décrochage scolaire depuis le ‘nous sommes prêts’ de Jean Charest et la promese libérale de faire réduire le décrochage. Pas pire.

    Mais le gouvernement Charest n’a pas le temps de s’occuper des écoles ou de l’économie, non sa priorité ces jours-ci c’est purger les péquistes de la caisse de dépot et de placer juste des libéraux à la place, pareil comme ils ont fait avec Hydro-Québec et la SAQ. Vieux procédé, tu arranges une crise médiatique (Les prix du vin importé, la protection anti al-quaeda des barrages, les pertes des placement) et tu crisse dehors ceux qui font pas ton affaire. Peu importe qui est le vrai responsable de la ‘crise’ – Cette fois-ci c’est les libéraux qui ont changé le mandat de la caisse et l’ont forcé à acheter du subprime….

    Le congé électoral est fini, les gamiques recommencent, vous allez voir comme c’est long 5 ans avec Charest majoritaire. »

    Ca resume bien ce qui se passe en ce moment.

    ***********

    Christian Rioux, la privatisation ne changera rien à cela. Le facteur commun est la taille de l’entreprise, privé/publique, la difference est minime. Oui dans le privé on met des gens à la porte plus facilement … pour les remplacer par d’autres tout aussi minables/voleurs/faineants/incompetents/parasites. Je n’ai jamais travaillé dans le secteur public et pourant j’ai vu mon lot de ces gens !

  11. Reblochon said

    Ah! Un Canadien-Francais n’a aucun rapport avec un Quebecois… meme si celui-ci vit au Quebec. C’est avant tout un canadien… de langue francaise !

  12. Kevin said

    Pourquoi ne pas nationaliser tous les secteurs essentiels de l’économie tel la distribution de nourriture, le vêtement et le logement? Nous pourrions enfin avoir une économie socialiste comme nous le méritons!

  13. Frankie said

    « Je ne comprend pas que le peuple québécois aient donner son vote à Charest, c’est un pur incompétent, il ne sert qu’à apauvrir le Québec et à détruire l’avenir de la jeunesse présente.»

    Ça ne peut pas être pire que si le CUL-S était au pouvoir …
    Mettant en vedette Docteur Godasse et ‘La Soviétique p.198’…

  14. Manx said

    « Hydro est très mal géré, des employés pourtant grassement payés y volent des équipements à la tonne. Les dirigeants sans vision et trop nombreux y sont aussi aussi trop payés. »

    Tiens donc. Ma mère travaille chez Hydro et elle mérite amplement son salaire. J’aimerais aussi qu’on me dise en quoi Hydro est mal gérée. C’est grâce à leur gestion précise que l’on fait une énorme partie de nos profits en vendant une très mince portion de notre électricité en Ontario et aux États-Unis. Sans négliger que Hydro rapporte en redevances le plus gros revenu corporatif Québécois et ce même si une partie de son budget est alloué au service de la dette.

    « Pourquoi ne pas nationaliser tous les secteurs essentiels de l’économie tel la distribution de nourriture, le vêtement et le logement? »

    Tu veux vraiment revenir sur ce débat? On en a parlé il y en a 6 mois: parce qu’une structure centrale est capable et a prouvé qu’elle pouvait gérer efficacement un réseau électrique, et que les entreprises privées de charité et à but lucratif ont montré qu’ils étaient capables de gérer efficacement la vente et distribution de nourriture, de vêtements et, en partenariat avec le gouvernement, les logements.

  15. Non, ça n’arrivera pas.

    La crise économique suggère au contraire une prise en charge par l’État des principaux leviers économiques.

    Vendre HQ serait comme vendre l’âme des québécois. Je n’y crois pas.

  16. lutopium said

    @Alexis: J’espère que le poids des militants fera toute la différence.

    @Julien: Merci pour ces informations complémentaires et bienvenue sur la blogosphère! Comme tu le mentionnes, Preston Manning est un joueur important sur la scène néoconservatrice canadienne. Il est très proche de Stephen Harper. Un grand disciple de la privatisation.

    @Christian: Des voleurs, y’en a partout. Rien à voir avec les problèmes que peut connaître toute grande bureaucratie. Cependant, il est évident que la société d’état pourrait faire mieux. Faut quand même pas jeter le bébé avec l’eau du bain.

    @Reblochon: Effectivement, parfois ça sent la « gamique »…

    @Kevin: On parle d’Hydro-Québec! À mon avis, un marché mixte (public-privé) est essentiel pour l’équilibre de l’économie. Y’a de la place pour les entrepreneurs et une autre pour les sociétés d’état…

    @Frankie: On sait très bien que Québec solidaire n’est pas prêt à prendre le pouvoir. Ce n’est pas son rôle immédiat. Peut-on sortir de l’approche enfantine telle que suggérée par les animateurs de radio populistes et les blogueurs de la droite et parler d’Amir Khadir et Françoise David au lieu d’utiliser des insultes à chaque occasion?

    @Manx: Effectivement. J’ai travaillé avec Hydro-Québec dans le passé et la plupart des employés que j’ai vu à l’oeuvre n’étaient pas des paresseux et souhaitaient ardemment que leurs projets se réalisent avec succès…

    @Jimmy: On ne sait jamais. Il faut demeurer vigilants. Il faut unir nos voix dissidentes afin d’assurer que notre patrimoine collectif demeure sous notre gouverne. Les lobbies sont très actifs, il faut les garder à l’oeil!

  17. Sans vendre Hydro, un petit ménage ne ferait pas de torts.
    Rendre Hydro plus rentable veut dire plus d’argent dans les coffres de l’état, donc soit moins d’impôts, soit plus de services, ou alors moins de dette.

    Mois aussi j’ai de la parenté dans Hydro, et ce que j’entend c’est pas beau.

  18. Manx said

    Ils doivent être dans la mauvaise branche d’Hydro alors. Ce que j’entends de l’aile finances et du temps sup. qui y est fait égalise presque la job de mon père, qui est chef de projet dans une entreprise privé et qui passe son temps à corriger les erreurs d’une équipe de 20 programmeurs. Bien entendu, on n’aurait rien contre une amélioration de l’efficacité d’Hydro-Québec, comme l’on est en droit de s’attendre à ce que toute institution qui travaille pour nous gère ses moyens efficacement (ce qui n’est pas toujours le cas). Mais si je regarde, somme toute, la performance d’Hydro, elle est fort louable.

  19. Reblochon said

    Mais bordel ! Claude Garcia, ce federaliste à la solde de Desmarais, le meme abruti qui siege au CA de la caisse de depot qui ose nous dire qu’il est completement independant. Une pourriture, un vendu qui est payé par des lobbys pour vendre le quebec à des interets etrangers !

    « Je suis complètement indépendant, j’ai fait cette étude-là de mon propre chef, personne ne m’a payé » (mais oui connard ! et personne ne t’a payé les frais de cette etude ! t’es un philantrope, tu fais ca pour que les pauvres deviennent riches… et la marmotte ? c’est elle qui met le chocolat dans le papier d’alu ?)

    En nous donnant des arguments falacieux, hypocrites, digne du plus cretins et de l’assimilé de base.

    « Pourquoi l’Etat se mêle-t-il de produire de l’électricité? »

    « Je fais ça pour les jeunes du Québec. À 64 ans, je ne fais pas ça pour moi. Je fais ça parce je suis profondément troublé par le grand nombre de jeunes qui quittent le Québec. »

    Et cet abruti a-t-il pensé deux secondes que des gens ont deja fait les efforts MAXIMUM pour reduire leur consommation d’energie ? Il veut quoi ? Qu’on se douche à l’eau froide ? Qu’on chauffe nos maisons à 12 degré l’hiver ? J’aimerai voir son compte d’electricité et les efforts que LUI il fait pour reduire son empreinte energetique !

    « Le consommateur qui ne fait pas d’effort pour réduire sa consommation verra son compte d’électricité augmenter de 4,15$ par mois chaque année pendant les 10 années de la période de transition »

    On est envahi par une nuée de federalistes, nationalistes canadiens extremistes à la solde de Desmarais, qui profitant de la porte ouverte par Charest et de la connerie de la population de lui avoir filé un mandat majoritaire, depecent le Quebec et son economie pour etre sur que nous n’aurons plus jamais les moyens de devenir independant (tout en se remplissant les poches) !

    http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/energie-et-ressources/200902/04/01-823900-privatisation-dhydro-quebec-claude-garcia-sexplique.php

    http://www.lesaffaires.com/article/0/energie/2009-02-04/488738/privatisation-dhydro–claude-garcia-sexplique.fr.html

    On vit vraiment dans une société endormie, entouré d’un petit peuple d’ignard incapable de voir les dizaines de sapins qui se font enfiler avec les racines ! Et putain, quand c’est un mec de droite qui s’indigne, ca devrait allumer quelque chose quelque part non ?

  20. Know the dimensions vehicle you’ll need…

    Often you will see that nice offers on-line, similar to -for-one deals, free admission for youngsters, special diminished admission days, even discounts on food and lodging….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :