lutopium

Entêtement, trahison et ignorance

Posted by lutopium sur 24 octobre 2008

Notre premier ministre n’a pas digéré l’élection de François Gendron comme président de l’Assemblée Nationale.  Comme le mentionnait Marie Grégoire dans l’édition du quotidien Le Métro de ce matin, « … l’entêtement à vouloir tout contrôler ne reflète nullement l’esprit de cohabitation si souvent évoqué par le premier ministre. C’est sans compter que l’attitude de celui-ci n’était pas digne de sa fonction. Il est vrai que ce genre de décision ne change rien au quotidien des citoyens. Elle aura seulement permis d’illustrer qu’au-delà de l’image, Jean Charest ne digère toujours pas d’être minoritaire… »

Une journée plus tard, c’est au tour du chef de l’opposition à être décrit comme un personnage autoritaire.  Suite à sa décision de joindre le Parti Libéral, l’adéquiste Pierre-Michel Auger a justifié son geste en confiant que « … le style de leadership de Mario Dumont et de l’ADQ ne correspond pas à ce que je crois être bon pour les Québécois. J’estime que ma place n’est plus dans un caucus où le chef n’a pas d’écoute pour ses députés et dans un parti qui ne met pas ses députés à contribution. Pour moi, un parti politique n’est pas l’affaire de trois ou quatre personnes… ».  Je me demande si M. Auger a demandé l’accord des membres de l’association adéquiste de son comté avant de quitter le parti ou si c’était son affaire à lui tout seul?

Comme certains facteurs laissent croire que l’ADQ risque de disparaître au cours des prochains mois, que le Parti Québécois ne semble pas vouloir reprendre la position « gauche » de l’échiquier politique (tout en reléguant la souveraineté au second plan) et que le Parti Libéral ne trahira jamais ses partenaires des chambres de commerce et de l’Institut Économique de Montréal, comment les électeurs progressistes voteront-ils lors des prochaines élections provinciales?  Est-ce que Françoise David et Amir Khadir sauront convaincre les québécois que leur formation est prête à prendre au moins quelques sièges à l’Assemblée Nationale afin de court-circuiter l’homogénéité qui s’y installe?

Le 14 octobre dernier, les québécois ont rejeté les idées du Parti Conservateur.  Ils semblent avoir apprécié l’approche progressiste de Gilles Duceppe.  Lors des prochaines élections provinciales, prendront-ils le temps de bien s’informer sur les enjeux et les solutions proposées avant de compléter leur bulletin de vote?  Assisterons-nous à une campagne électorale où l’allure des chefs prendra encore une fois des proportions démesurées?  Lors de son passage à l’émission de Larry King sur CNN hier soir, le documentariste Michael Moore espérait que les américains choisissent leur prochain président selon les idées qu’il propose et non sur ses origines ethniques :

« … Obama’s main opponent in this election on November 4th is not John McCain, it’s ignorance. It’s Obama versus ignorance.  And will ignorance and hatred and racism win or will whoever should be the next president, who the majority of the people want to be the president?  Is that what’s going to happen?

Instead of talking about the greatest robbery of all time on Wall Street by the top 5 percent of this country, we’re now – we’re still talking about the ignorance and stupidity of some people and how that’s going to guide their vote…  But if a certain number of millions of people are going to vote out of ignorance… I hope that they would educate themselves sometime in the next 11 days… »

Si le premier ministre Charest utilise son pouvoir et déclenche des élections cet automne, peut-on prétendre qu’il fait preuve d’un respect de la démocratie?

Illustration : Ben Heine – Flickr

Publicités

16 Réponses to “Entêtement, trahison et ignorance”

  1. Au provincial, je ne voterai ni pour la gauche ni pour la droite mais pour le seul parti pouvant nous mener à l’indépendance du Québec.

    Le Parti Québécois pourrait très bien déclencher un référendum sur l’indépendance du Québec durant un premier mandat quoiqu’en disent certains détracteurs nocifs. Rien dans les statuts ni dans le programme dit le contraire.

  2. suite…
    Francophonie internationale;
    x. Déclarer l’eau propriété nationale;
    xi. Exiger le rapatriement des pouvoirs et des crédits en ce qui concerne notamment
    la langue, la culture, l’immigration, les communications et l’assurance emploi;
    xii. Protéger et promouvoir la culture québécoise.

    Cette proposition a pour effet de suspendre l’obligation d’organiser et de tenir un
    référendum le plus tôt possible dans le premier mandat.

  3. « Le 14 octobre dernier, les québécois ont rejeté les idées du Parti Conservateur. Ils semblent avoir apprécié l’approche progressiste de Gilles Duceppe. »

    À ce titre, ils n’ont choisi aucune de ces deux options s’abstenant de voter à 40%.

    Certaines mauvaises langues pourraient également dire qu’ils ont rejetté le Bloc à 77%, le bloc ayant recueilli 38% des 60% des voix exprimées.

  4. «Le 14 octobre dernier, les québécois ont rejeté les idées du Parti Conservateur.»

    Grâce à la campagne de peur et à la démagogie de l’inutile Bloc, des zartistes subventionnés mur à mur, des syndicats, des médias biaisés de la gau-gauche de Mouyial et des autres groupes sociaux et communautaires drogués à l’étatisme tout azimut et protecteurs des BS. Une belle élite en perspective!

    Pour ce qui est des deux transfuges adéquistes, je ne connaissais pas monsieur Auger, mais j’avais déjà entendu parler des talents exceptionnels de monsieur Riedl dans le monde des affaires bien avant les élections de mars 2007. C’est une grande perte pour l’ADQ et pour Mario Dumont, et ce, même si je ne suis plus adéquiste depuis le printemps dernier.

  5. Manx said

    « Grâce à la campagne de peur et à la démagogie de l’inutile Bloc, des zartistes subventionnés mur à mur, des syndicats, des médias biaisés de la gau-gauche de Mouyial et des autres groupes sociaux et communautaires drogués à l’étatisme tout azimut et protecteurs des BS. Une belle élite en perspective!  »

    Alors il y a plus de démagogues, de zartistes subventionnés mur à mur, de syndiqués et de médias biaisés qu’on ne le croit. Et je les remercie! Le Bloc a été ré-élu parce qu’on ne voulait pas de Conserves au Québec, Jean-Luc, et parce qu’ils offraient l’alternative la plus crédible aux Québécois, car ce parti est le plus proche des valeurs Québécoises (et si pour toi c’est de la gau-gauche, alors les valeurs Québécoises sont gau-gauchistes).

    P.S. Je n’ai pas suivi la campagne sur la télé et j’ai eu très peu de nouvelles. Ce que je trouve que cette élection a prouvé, c’est la position de l’INM, qui dit que le virage à droite du Québec n’est pas arrivé, est loin d’être arrivé, mais que les gens veulent plus de rigueur dans les comptes publics, ce qui est légitime de demander.

  6. lutopium said

    @AntiPollution: un ou deux sièges à l’Assemblée Nationale pour Qs ne nuirait certainement pas à la cause souverainiste…

    @Tym Machine: on peut jouer avec les chiffres, effectivement… À qui profiterait une plus grande participation?

    @Jean-Luc: « … j’avais déjà entendu parler des talents exceptionnels de monsieur Riedl dans le monde des affaires… » Tu sembles faire preuve d’une admiration sans bornes pour les gens d’affaires. Travailles-tu pour l’IEDM? Es-tu un boss?

    @Manx: je suis d’accord… j’ai encore l’impression que les québécois sont solidaires…

  7. @ Manx.

    Étant un souverainiste de la droite libertarienne, il m’est impossible de voter pour l’inutile Bloc, un parti de gau-gauchiste, alors que l’indépendance est sur la glace. J’ai donc voté conservateur, car ce sont eux qui se rapprochent le plus de mes idées sur le plan économique. Libertés politique, économique, sociale et morale du Québec! Voilà pour quoi je me bats! De plus, je me suis mis cinq options à envisager pour les prochaines élections québécoises.

    1) Voter pour le Parti Indépendantiste!

    2) Voter pour un candidat indépendant, si il y en a un qui se présente dans mon comté!

    3) Annuler mon vote!

    4) Voter Blanc!

    5) Écrire «Allez tous chier tous autant que vous êtes!» sur mon bulletin de vote!

    Mais, jamais je ne m’abstiendrai d’aller voter. Alors, je suis en réflexion parmi ces cinq options qui, selon moi, sont toutes acceptables. J’encourage tout le monde à faire comme moi et à réfléchir parmi ces cinq options, les autres choix qui s’offrent à nous étant absolument merdiques (PLQ, PQ et ADQ), vides (ADQ, PQ et PLQ), corrompus (PLQ, PQ et ADQ) et sans intérêt (Green Party et Québec suicidaire).

    @ Lutopium.

    Merci pour le procès d’intention!

    «Tu sembles faire preuve d’une admiration sans bornes pour les gens d’affaires.»

    Bien sûr, car les hommes d’affaires sont le moteur de notre économie. Enlève les hommes d’affaires et le Québec deviendra un pays du tiers-monde!

    «Travailles-tu pour l’IEDM?»

    Non!

    «Es-tu un boss?»

    Non plus! Par contre, j’étudie l’Administration à l’université et je travaille dans une épicerie pour payer mes études. Mais moi, contrairement à plusieurs qui ne font que téter les bourses du gouvernemaman pour poursuivre leurs études comme de pauvres BS, je me prends en main et je travaille, contribuant ainsi à la société.

  8. «Le Bloc a été réélu parce qu’on ne voulait pas de Conserves au Québec…» (Manx)

    On a vu ça au Saguenay-Lac-Saint-Jean (quand je pense que vous n’avez même pas eu votre jouissance de voir la défaite de Blackburn, c’est trop drôle, sans oublier monsieur Lebel), en Outaouais (Lawrence Cannon a été réélu), en Beauce (Maxime! Maxime! Maxime!), à Chaudière-Appalaches (messieurs Blaney, Gourde et Paradis) et à Québec (mesdames Verner et Boucher, monsieur Petit et André Arthur dans Portneuf).

    En passant, apprends à dire «conservateur»! Là, tu sonnes exactement comme Catherine Pogonat dans le site de propagande anti-Harper Unissons nos voix.

    Voici ce que Steve Proulx disait d’elle en 2004 dans le journal Voir: «Politiquement parlant, elle est une ex-souverainiste qui a plus d’atomes crochus avec la gauche. En fait, la droite lui fait tout simplement peur: « J’ai peur de Mario Dumont. J’ai du mal à le regarder en entrevue parce qu’il me dérange pour vrai. J’ai peur de ses idées, mais aussi du personnage. Pour moi, c’est presque comme voir un monstre à la télé dans un mauvais film de série B. » Dans la même veine, elle n’hésite pas à exprimer son exaspération devant Pierre Karl Péladeau, même si elle sait que ce faisant, elle se bloque probablement à jamais les portes de l’Empire. « Je m’intéresse très peu à la rentabilité des choses, vendre des produits et faire de l’argent avec. Je trouve que Pierre Karl Péladeau a une vision très mercantile des arts. Je considère que c’est la dernière façon de regarder une œuvre artistique. Ça me fait chier. »»

    Bref, cette fille-là vit de subventions, un peu comme en vivait le maire de ma ville de Québec, Régis Labeaume, à l’époque où il était président de la Fondation de l’entrepreneurship. Donc, c’est bien normal qu’elle n’a pas voté conservateur, même si elle ne votait déjà pas pour Harper en bonne gau-gauchiste qu’elle est. Je respecte ses opinions, mais ce n’est pas en braillant sur ses subventions perdues qu’elle me fera brailler à mon tour. Si Catherine Pogonat doit vivre de subventions pour travailler dans le monde des médias, car, si on lui coupe ses p’tites subventions, elle devra se trouver une vraie job, alors qu’elle est bien là où elle est, c’est qu’elle n’est pas si bonne que ça, point barre. C’est un peu comme du BS, mais corporatif celui-là.

    Pour ce qui est de sa haine de l’ADQ et de Mario Dumont, je tiens à lui dire qu’à l’époque où l’ADQ était un vrai parti de droite, donc avant que Dumont le transforme, par pur opportunisme électoraliste crasse, en parti de la gau-gauche protectionniste (achat local, taxis, subventions aux banques, etc.), il était reconnu comme étant un parti du centre par plusieurs politologues français, alors. Et aujourd’hui, l’ADQ est clairement un parti de gauche qui va se faire ramasser aux prochaines élections québécoises.

    De plus, jamais je n’aurais cru défendre un jour Pierre Karl Péladeau, car j’ai de gros problèmes avec la façon dont il a mené les négociations des conventions collectives avec ses employés du Journal de Québec, sans parler de la convergence de Quebecor, mais un homme d’affaires qui n’agit pas pour que son entreprise soit rentable devrait, pour moi, lâcher le milieu et se trouver une autre job, car le profit est le salaire de l’entrepreneur et, ce faisant, toute la collectivité en profite. La p’tite gau-gauchiste qu’est Catherine Pogonat devrait mettre ça dans sa pipe. Toi-aussi, d’ailleurs!

  9. Manx said

    « Bien sûr, car les hommes d’affaires sont le moteur de notre économie. Enlève les hommes d’affaires et le Québec deviendra un pays du tiers-monde! »

    Les pays du Tiers-Monde ont des hommes d’affaires. Personnellement, je ne vois pas trop de mérite à avoir cela comme boulot. C’est un métier comme un autre. Je tire plus de fierté à être ingénieur, mais encore là, c’est une question de ce que les gens aiment faire. De toute façon, le moteur d’un économie, c’est l’élément central et je crois que cet élément, ce sont des gens avec des idées et non des gens qui dirigent les autres. L’un n’empêche jamais l’autre.

    « Tu sembles faire preuve d’une admiration sans bornes pour les gens d’affaires. Travailles-tu pour l’IEDM? Es-tu un boss? »

    Allons Luto, il y a bien des libertariens qui ne sont pas comme le petit DG ou Martin Masse. Jean-Luc a le droit d’être libertarien, mais moi je ne le suis pas.

    Sinon Jean-Luc, aux prochaines élections, il y a le PI qui peut aider. Quant au Bloc, c’est quand même le Toronto Economic qui a applaudi son discour en campagne électorale. Margaret Atwood elle-même a dit que si elle habitait au Québec, elle voterait Bloc. Si c’est ça la gau-gauche, je dois t’avouer que je trouve que Duceppe et le Bloc font une bonne job.

  10. Manx said

    « En passant, apprends à dire «conservateur»! Là, tu sonnes exactement comme Catherine Pogonat dans le site de propagande anti-Harper Unissons nos voix.  »

    Je spécifie: c’est moi qui ai lancé le terme des Conserves il y a de cela un an. Si Catherine Pogonat l’a trouvé elle aussi, grand bien lui fasse. Personnellement, je dis cela car je considère leur idéologie comme de la merde en canne. Les gens on le droit de ne pas être d’accord avec moi à ce sujet, grand bien leur fasse. Je tolère bien le terme « gau-gauche », il faudra apprendre à tolérer le terme « Conserve », car je crois qu’il est là pour rester très longtemps.

    « Si Catherine Pogonat doit vivre de subventions pour travailler dans le monde des médias, car, si on lui coupe ses p’tites subventions, elle devra se trouver une vraie job, alors qu’elle est bien là où elle est, c’est qu’elle n’est pas si bonne que ça, point barre. C’est un peu comme du BS, mais corporatif celui-là. »

    Je connais assez de groupes de musique talentueux qui doivent se pogner un travail au dépanneur et de jeunes qui écoutent Simple Plan pour jurer que le talent n’a rien à voir avec la fortune ou la renommée au niveau des arts. Dans plusieurs cas, il a quand même été possible de marier les deux.

    « De plus, jamais je n’aurais cru défendre un jour Pierre Karl Péladeau, car j’ai de gros problèmes avec la façon dont il a mené les négociations des conventions collectives avec ses employés du Journal de Québec, sans parler de la convergence de Quebecor, mais un homme d’affaires qui n’agit pas pour que son entreprise soit rentable devrait, pour moi, lâcher le milieu et se trouver une autre job, car le profit est le salaire de l’entrepreneur et, ce faisant, toute la collectivité en profite. La p’tite gau-gauchiste qu’est Catherine Pogonat devrait mettre ça dans sa pipe. Toi-aussi, d’ailleurs! »

    Je suis parfaitement d’accord; un entrepreneur doit rentabiliser son entreprise, sans quoi c’est un mauvais entrepreneur. S’il ne fait que la rentabiliser, c’est un excellent entrepreneur, mais un fléau de société. Une entreprise doit s’inscrire dans un cadre social dans lequel il évolue et c’est aussi la tâche de l’entrepreneur de faire cela. Payer ses employés comme il faut et ne pas faire venir la moitié du journal des chambres de presse de Montréal et de Toronto est une erreur, à mon avis, et je crois que c’est cela qu’il faut décrier, et non que PK amène de l’argent à Québécor.

  11. « Comme certains facteurs laissent croire que l’ADQ risque de disparaître au cours des prochains mois »

    Attention, il ne faut jamais enterrer l’ADQ de Mario Dumont qui est comme un chat à neuf vies même si la neuvième est pour très bientôt.

    Les québecois aiment les underdogs et plusieurs gens de la masse ne s’identifiant ni pour le PQ, ni pour le PLQ et ne pouvant se résoudre à voter Québec Solidaire ou les verts seront fortement tentés de revoter ADQ.

    Pour ce qui est du taux de participation dans un autre ordre d’idée, je crois qu’il est de moins en moins vrai de dire que ça favorise les souverainistes autant au provincial qu’au fédéral sinon ça ferait 10 ans qu’ils n’auraient pas été voter cette gang là? Le taux de participation est constamment en baisse, on devrait chercher le problème ailleurs.

  12. Changement de sujet, est-ce que tu vas créer un regroupement « Non à Charest » si la campagne électorale se confirme?

  13. lutopium said

    Tout d’abord, veuillez m’excuser pour le délai à répondre et réagir à vos commentaires… Voilà, je suis de retour!

    @Jean-Luc: loin de moi l’idée de te faire un procès d’intention! Mais ce qui me surprend chez les gens de droite et les libertariens c’est l’admiration et le soutien qui semble inconditionnel envers les gens d’affaires. Ça me fascine. Contrairement à ton opinion, je trouve personnellement que le Québec s’est sorti de son état de pauvreté et de domination grâce – entres autres – à la vitalité de l’appareil étatique et la détermination de certains politiciens. Ça n’enlève rien aux gens d’affaires… Moi aussi je travaille et je gagne bien ma vie. Je n’ai pas besoin de l’aide financière directe du gouvernement mais je ne rejette pas les services qu’il peut offrir aux plus démunis…

    @Manx: je n’ai absolument rien contre le libertarianisme. Je lis les écrits de Martin Masse et ses collègues régulièrement. Tout en appréciant leur analyse politique et économique, je suis rarement d’accord avec leurs propositions. Je suis avant tout solidaire. Impossible pour moi d’adhérer à ces concepts individualistes et égoistes. Pas capable.

    @Tym Machine: Je ne sais pas, j’ai simplement l’impression que Mario Dumont est essouflé. Il a tous les droits de l’être. Je crois que, sans Mario Dumont, l’ADQ disparaîtra. Ce n’est pas un parti politique qui est solidement enraciné. Cependant, ça serait bien dommage de retourner au bipartisme.

    @Anarcho: Je ne crois pas que je vais lancer un regroupement de blogueurs qui s’opposent à Charest. Je vais m’impliquer dans cette campagne. Je vais l’annoncer d’ici à la fin de semaine.

    Merci à tous pour les excellents commentaires.

  14. Je suppose que tu vas essayer de convaincre les gens d’aider la charogne soi-disant libérale à obtenir un mandat majoritaire en votant pour Culbec Suicidaire?Pourquoi serait différent du fédéral?

    Au contraire, le vote stratégique, c’est encore plus important pour les élections culbécoises qu’au fédéral!

  15. Manx said

    Je vais sans hésiter une seule seconde voter Québec Solidaire et inciter le monde à le faire. À long terme, c’est selon mes valeurs le meilleur choix. Stratégiquement, sans vote, QS n’aura jamais de représentant à l’AN, et ce n’est pas très brillant comme stratégie.

  16. lutopium said

    @Anarcho: Je sais très bien que les péquistes sortiront (encore) l’appel au vote stratégique, comme ils l’ont fait l’an dernier. On blâmera (encore une fois) Qs de permettre aux libéraux de former le gouvernement. Alors Qs fait quoi? Il se saborde? Il disparaît? On retourne au système bi-partite, 8 ans avec l’un et 8 ans avec l’autre? On attend que le Québec soit souverain et puis, tout d’un coup, on sort Qs des boules à mites et on vote tous ensemble pour un parti de gauche?

    Le PQ occupe la sphère politique québécoise depuis 40 ans. Les citoyens porgresssites ne s’y retrouvent plus. C’est pour cette raison que certains se tournent vers Qs.

    @Manx: Moi itou. Je m’expliquerai au cours des prochains jours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :